Afrin : Les lieux de culte alévis pillés

0
828
AFRIN – De nouvelles images montrant les forces d’occupation détruire et piller les lieux historiques et sacrés d’Afrin ont été publiées.
 
L’Etat turc et ses milices poursuivent leurs pillages, enlèvements, tortures et confiscations de biens à Afrîn. Des crimes de guerre continuent d’être systématiquement commis dans la région. À maintes reprises, des images du canton occupé montrant comment les lieux sacrés d’Afrin sont pillés et détruits par les forces d’occupation.
 
Dans le district de Mabeta, devenu un sanctuaire pour les Alévis du Kurdistan du Nord, qui ont échappé aux massacres des Ottomans et de la République turque, un autre site sacré alévi a été pillé. Une vidéo partagée par l’agence de presse ANHA montre le pillage de la tombe d’Av Girê, lieu de culte alévi vieux de 160 ans, par des mercenaires de la milice djihadiste Ahrar al-Sharqiya.
 
Un grand nombre des ancêtres des Alévis à Mabeta avaient fui vers Afrin lors de la bataille de Marj Dabiq dans les provinces de Malatya et Maras, dans le Kurdistan du Nord. La bataille de Marj Dabiq près d’Alep eut lieu le 24 août 1516 entre l’Empire ottoman sous la direction du sultan Selim I et les Mamelouks sous la dynastie de Burji Al-Ashraf Qansuh al-Ghawri. Au moment du génocide contre les Arméniens en 1915, les Alévis du Kurdistan du Nord ont fui vers Mabeta. La même persécution a continué en 1938 lorsque la population du Dersim a subi un génocide. Encore une fois, les Alevis sont partis chercher refuge à Mabeta.
 
Avec le changement systématique de la démographique de la région d’Afrin sous l’occupation turque, 139 familles de djihadistes de Ghouta Est se sont installées à Mabeta en août dernier.
 
Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici