KJK : Kobanê est une page héroïque de l’histoire kurde

0
1547
KURDISTAN – La Communauté des femmes du Kurdistan (KJK) a appelé le peuple kurde et tous les opprimés, en particulier les femmes, à célébrer et à organiser des actions le 1er novembre.
 
« Kobanê est l’une des pages les plus honorables et héroïques écrites par le peuple kurde à ajouter à son histoire de résistance », a déclaré la KJK dans un communiqué écrit.
 
Le communiqué, publié à l’occasion de la Journée mondiale de Kobanê, le 1er novembre, déclare : « L’attaque de DAESH lancée le 15 septembre 2014 contre Kobanê est entrée dans l’histoire comme un génocide et un massacre commis avec le soutien du gouvernement turc du président Erdogan.
 
Les hommes et les femmes, fils et filles du peuple kurde, ont poursuivi la déclaration en affirmant « élever la barre de la résistance avec le soutien de leurs camarades internationalistes. Nous commémorons tous les martyrs de Kobanê avec respect. Des camarades comme Arin, Revan, Gelhat, Paramaz, Destina et Zozan ont écrit des pages inoubliables dans l’histoire de la résistance de la ville.
 
Évaluons la résistance de Kobanê comme l’une des luttes les plus épiques de l’histoire. Il a été reconnu que cette résistance a été l’une des réalisations qui ont sauvé la dignité de l’histoire humaine. Elle a été comparée à la bataille de Stalingrad.
 
Ce sont plus de quatre mois de résistance qui ont également vu l’importante contribution des habitants du nord du Kurdistan, avec le soulèvement du 6 au 8 octobre. La résistance et la lutte à Kobanê ont également vu le plus fort développement de l’unité nationale du peuple kurde et de la solidarité internationaliste.
 
Le 1er novembre, la Journée mondiale de Kobanê est une réalité qui a été tissée avec le leadership de la résistance des femmes et du féminisme. Les actions de Revan et Arin Mirkan sont la réalité et le symbole de la révolution du Rojava menée avec le leadership des femmes. »
 
La KJK a appelé le peuple kurde et tous les opprimés, en particulier les femmes, à célébrer et à organiser des actions le 1er novembre.
 
La KJK a ensuite rappelé à quel point Kobanê était en fait « la plus grande défaite pour le président turc Erdoğan qui répétait sans cesse : « Kobanê est sur le point de tomber. » Le fascisme d’Erdogan et de Bahçeli [dirigeant du parti faciste turc MHP] mène depuis quatre ans une politique ininterrompue contre les Kurdes du Rojava qui a conduit à l’invasion d’Afrin. Erdoğan est lui-même à la tête des politiques de massacres, de viols et d’extorsion menées à Afrin. »
 
En conclusion, la KJK a appelé : « tous les peuples, en particulier les Kurdes et les femmes, à se lever à nouveau le 1er novembre pour réclamer la victoire de la résistance à Kobanê. « Croyons en nous-mêmes, faisons confiance et organisons sur cette base, agissons. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici