Syrie : Les forces démocratiques syriennes suspendent leurs opérations anti-EI

0
639
SYRIE – Le commandement général des Forces démocratiques syriennes (FDS) a publié un communiqué concernant la suspension de leur lutte contre l’Etat islamique (Daesh) suite aux attaques de l’armée turque contre Tel Abyad (Girê Spî) et les villages de Kobanê.
 
Voici leur communiqué :
 
L’Etat turc a intensifié ses menaces et ses attaques à la frontière contre le nord de la Syrie suite aux déclarations de son président Recep Tayyip Erdogan à la suite de la réunion quadripartite à Istanbul à laquelle ont participé les présidents de Russie, de France, d’Allemagne et de Turquie. Le long de la frontière, les forces spéciales turques ont lancé six attaques contre des villages sûrs et peuplés, ce qui a entraîné le martyre d’un soldat en état de légitime défense et la blessure d’un autre, ainsi que des dommages aux biens civils et les a contraints à quitter leurs foyers dans les zones visées.
 
Les attaques turques se sont poursuivies le 30/10/2018 au soir et visaient directement le passage de la frontière de la ville de Tel Abyad, causant la mort d’un garde et blessant un autre.
 
Nous considérons ces attaques comme un soutien direct fourni par l’Etat turc à l’organisation terroriste Daesh qui ont été coordonnées directement avec elles et qui ont  coïncidé avec les attaques récentes de l’organisation dans la région de Hajin.
 
Nous prenons également note du fait que cette coordination directe entre les attaques de l’armée turque dans le nord et les attaques de l’organisation Daesh dans le sud contre nos forces a conduit à l’arrêt temporaire de la bataille pour vaincre le terrorisme, que nos forces menaient dans les derniers bastions de l’organisation terroriste. Une suspension à long terme de notre campagne militaire contre l’organisation « Daesh », que la Turquie souhaite.
 
(…) Au moment où nous confirmons notre entière disponibilité à repousser toute attaque extérieure, y compris les attaques de l’État turc qui visent la sécurité et la stabilité de nos régions, nous appelons la communauté internationale à dénoncer les provocations de l’État turc contre les seules zones sûres en Syrie. Une position résolue pour dissuader la Turquie de ces attaques et ses tentatives de maintenir et de soutenir l’organisation d’un « soutien », ce qui est contraire à la stratégie de nos partenaires dans la coalition pour éliminer le terrorisme.
 
Commandement général des FDS
 
31octobre 2018
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici