Les Yézidis marginalisés à cause de leurs croyances

0
608

Bien qu’on ne le sache pas avec certitude, le nombre de Yézidis est estimé à environ 1 million. Les informations les plus erronées à leur sujet sont qu’ils adorent le Démon. Mais la vérité est qu’ils adorent le Dieu et le malentendu vient de la situation du Démon nommé Melek Tawus (Ange Paon). Les Yézîdîs, peuple marginalisé en raison de ses croyances religieuses, se sont effondrés, dispersés dans différents pays comme la Turquie, l’Irak, la Géorgie, l’Arménie et l’Allemagne, et leurs codes culturels sont différents les uns des autres.

La congrégation en Arménie, dont la population était autrefois de 90 000 habitants et qui est maintenant tombée à la moitié de ce nombre, suit la plus grande congrégation de Shengal, dans le nord de l’Irak. On dit que cette population en Arménie était constituée de Yézîdîs, ayant fui la région turque de l’Anatolie orientale au début du XXe siècle en raison des oppressions religieuses de l’Empire ottoman. Bien que certains des Yézîdîs d’Arménie vivent en ville, la plupart d’entre eux vivent dans des villages. La région d’Elegez est la région la plus densément peuplée d’Arménie et se compose d’onze villages.

Le seul moyen de subsistance des habitants de cette région est l’élevage. L’effondrement de l’Union soviétique (1991) et les problèmes économiques qui ont suivi ont provoqué un changement significatif dans la vie des Yézîdîs en Arménie. La moitié de la population a dû émigrer en Russie et en Ukraine.

Refik Tekin, d’autres photos à voir ici

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici