Le Kongra Star demande de mettre fin aux violences faites aux femmes

0
661
ROJAVA – SYRIE DU NORD – Le Mouvement des femmes kurdes, le Kongra Star a condamné le meurtre de la jeune Rasha Bassis, et a demandé aux organisations de défense des droits humains d’exprimer des positions sérieuses et fermes contre les fascistes et les occupants pour mettre fin à ces crimes commis contre les femmes et la société.
 
Mercredi soir, une vidéo a été diffusée montrant le meurtre de la jeune Rasha Bassis. La jeune femme est de la ville de Jarablus, où les mercenaires sous les ordres de l’Etat turc l’ont violée et l’ont rendu public. Ensuite, le frère de Rasha, qui est lui aussi un mercenaire, l’a tuée. Suite à cet événement, le Kongra Star a publié une déclaration demandant aux Etats et aux organisations humanitaires de mettre un terme à ces violations.
 
Le texte de la déclaration :
 
A l’opinion publique mondiale et aux médias
 
Hier, une vidéo concernant une jeune femme victime de l’enlèvement des mercenaires d’Erdogan a été publiée. La jeune femme Rasha Basis a été violée dans les zones occupées de la ville de Jarablus, mais la jeune femme a résisté, de sorte que son frère, qui est aussi un mercenaire, l’a tuée de manière affreuse.
 
L’occupation turque se vante toujours de créer la sécurité et la sûreté dans les zones qu’elle occupe, mais à travers cette vidéo publiée sur les réseaux sociaux, [cet affirmation] s’avère à nouveau être de simples mensonges et calomnies et le fait de l’occupation fasciste […] se venge des réalisations des femmes dans cette révolution. Un bon exemple de cela est arrivé à Afrin. Tous les événements sont les mêmes. La violence systématique à l’égard des femmes vient du même état d’esprit. Il vise à saper la volonté des femmes. A Afrin, ils ont brutalement attaqué les réalisations des femmes remplies de liberté et l’approche du leader Apo [Abdullah Ocalan].
 
Les femmes ont toujours été l’objet d’injustice et de violence. En commettant ces crimes, afin de répandre la peur dans leurs cœurs et de les rendre impuissantes et d’accepter le statu quo, [ils veulent briser leur moral]. Condamner et dénoncer ces crimes contre les femmes et soutenir toutes les femmes en appelant toutes les femmes de toutes les composantes en Syrie à la résistance, à se lever contre ces crimes et non à se soumettre au fascisme pour mettre fin à l’occupation.
 
En tant que Kongra Star au Rojava, nous dénonçons fermement les crimes commis contre les femmes et exigeons des organisations de défense des droits humains qui prétendent que l’humanité a des positions sérieuses et fermes contre le fascisme et les occupants pour mettre fin à ces tragédies contre les femmes et la société ».
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici