Massacre des Yézidis : Le TEV-DEM appelle à agir contre les politiques dangereuses de la Turquie

0
753
Le Mouvement de la Société Démocratique (TEV-DEM) a appelé à prendre des mesures pour empêcher les massacres contre les Yézidis et les Kurdes.
 
Le Centre des relations diplomatiques du TEV-DEM a déclaré dans un communiqué que les frappes aériennes menées par l’Etat d’invasion turc contre Shengal étaient la continuation des attaques de DAESH en 2014.
 
Le TEV-DEM a souligné que l’Etat turc et ses alliés mercenaires qui continuent d’attaquer Afrin forcent les Yézidis et les Alévis à se convertir à l’Islam sunnite et détruisent les sites religieux des deux communautés.
 
Appelant le monde entier à se positionner clairement face aux pratiques dangereuses de la Turquie à Afrin, la déclaration a souligné que la libération d’Afrin est l’étape la plus importante et que toutes les parties devaient y participer.
Célébrant le deuxième anniversaire de la libération de Manbij, le communiqué a déclaré : « Manbij est un véritable exemple de la coexistence et d’administration autonome démocratique. Nous continuerons à nous battre pour que les habitants de Manbij puissent établir et développer leur propre gouvernance. Nous commémorons ainsi les martyrs de la liberté des peuples et nous saluons leur résistance héroïque contre DAESH et tous les groupes terroristes ».
 
Au sujet des derniers développements en Syrie, le TEV-DEM a réaffirmé que la plupart des partis agissent en fonction de leurs propres intérêts, mais a déclaré que tous leurs plans seraient déjoués.
 
« La Turquie mène une politique dangereuse contre l’unité des peuples syriens, y plantant son drapeau, changeant les noms de places et de rues, obligeant les gens à parler turc », a déclaré le TEV-DEM, décrivant ces actes comme une tentative d’annexion des territoires syriens. la carte turque. »
 
Le TEV-DEM a appelé toutes les forces à agir avec responsabilité pour éviter cette politique dangereuse, en faisant remarquer que la politique menée par la population du nord de la Syrie préservait l’intégrité du pays.
S’exprimant sur les frappes aériennes de mercredi par l’armée turque sur Shengal qui ont tué un responsable yézidi, le TEV-DEM a déclaré : « Ces attaques font suite au massacre perpétré par DAESH en 2014. Cette attaque viole la souveraineté des gouvernements irakien et du Kurdistan du Sud. Nous appelons les forces irakiennes et du Kurdistan du Sud à exprimer clairement leur attitude face à l’attaque contre le peuple de Shengal et à empêcher de nouveaux massacres contre les Yézidis et les Kurdes. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici