« La Turquie veut effacer la mémoire des Kurdes en détruisant les monuments »

0
969

L’écrivain Nazım Kök évalue la démolition de monuments par la main des administrateurs des municipalités du DBP : « L’objectif de l’Etat est d’effacer la mémoire du peuple kurde« .

Après que les administrateurs affectés par le gouvernement turc aux municipalités détenues par le Parti des régions démocratiques (DBP) ont supprimé les inscriptions kurdes dans les institutions publiques et les magasins, ils ont commencé à démolir les monuments et les sculptures qui constituent une valeur pour la population kurde.

ANF s’est entretenu avec l’écrivain, chercheur et homme politique Nazım Kök au sujet de cette destruction

Soulignant l’existence d’un système colonialiste et négationniste sur les terres du Kurdistan, Kök a déclaré : « Les Kurdes se sont battus contre ce système pour leur identité. Les systèmes ont commis des massacres, des exilés et des arrestations contre le peuple kurde et contre sa résistance légitime et honorable. Depuis la fondation de la République jusqu’à aujourd’hui, nous avons été témoins de nombreux incidents, tels que la rébellion de Sheikh Sais, Seyid Rıza et Geliye Zilan. Ces incidents ont provoqué l’éveil et la compréhension et ont rendu la lutte kurde encore plus déterminée« .

Soulignant que l’Etat turc a de nouveau recours aux massacres aujourd’hui comme la politique des années 90, Kök a poursuivi : « Par exemple, dans des villes kurdes comme “For, Cizre et Nusaybin, des massacres ont été perpétrés le jour de Newroz que les Kurdes voient comme un jour de résistance. Tout cela est dû à l’attitude basée sur le déni de l’identité kurde et l’intolérance envers l’existence des Kurdes« .

Ils ont démoli le Monument Newroz et érigé une tour de l’horloge

A Nusaybin, lors des célébrations de Newroz en 1992, les forces gouvernementales ont ouvert le feu sur la population, tuant des dizaines de personnes. Kök en tant que témoin dit : « Le jour de Newroz, des civils ont été écrasés par des chars ou abattus avec des armes et des dizaines de civils ont été tués.

En 2013, le maire de l’époque, Ayşe Gökkkan, a érigé un mémorial pour les victimes du massacre de Newroz en 1992. Le fiduciaire assigné à la municipalité de Nusaybin a démoli ce monument et a érigé une tour de l’horloge à sa place. Le buste de Uğur Kaymaz en Kızıltepe, le buste de Sheikh Said et le monument de Roboskî dans le parc Rojava à Amed, le mémorial de l’homme politique kurde Orhan Doğan à Cizre – ainsi que la statue du Kawa le forgeron en Afrique ne sont que quelques exemples de monuments détruits. Cette rage destructrice n’indique pas seulement l’intolérance envers le peuple kurde, elle vise aussi à effacer leur mémoire et à détruire leurs symboles historiques.  »

Les habitants de Nusaybin ont montré leur attitude lors des élections

« Ces actes de l’Etat turc sont l’expression de sa phobie du peuple kurde et de sa haine de l’identité kurde « , dit Kök et poursuit :

« Le peuple kurde, malgré toute oppression, toute extorsion, continue à respirer dans la conscience de tous les événements. Oui, il se peut que la réponse du peuple soit un peu plus calme, mais cela ne veut pas dire que le peuple kurde est intimidé ou accepte certaines choses, au contraire, ils ont développé une attitude encore plus mature, cohérente et claire.

Les habitants de Nusaybin, malgré toute la douleur et l’oppression dont ils ont souffert aux mains de l’État au cours des trois dernières années, ont fait preuve d’une attitude claire, droite et déterminée lors des élections. Le peuple kurde n’oublie pas, il n’a pas peur et n’est pas silencieux. Ils n’attendent que le moment, le temps et le lieu pour s’exprimer démocratiquement. Car l’identité politique du peuple kurde, qui représente la liberté et la démocratie, a mûri depuis longtemps. Les Kurdes sont profondément liés à leur identité, leur langue et leur histoire et se sont organisés« .

https://anfenglishmobile.com/kurdistan/turkey-wants-to-erase-the-kurds-memory-by-destroying-monuments-28626

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici