La culture de légumes permet aux habitants de Girê Sipî de devenir autosuffisants

0
978
ROJAVA – GIRÊ SIPÎ – La culture de légumes est nécessaire pendant l’été pour l’autosuffisance et pour l’approvisionnement d’hiver, mais il y a plusieurs difficultés si on les plante dans de vastes zones.
 
La culture de légumes d’été dans le canton de Girê Sipî permet une autosuffisance complète aux habitants de la région, où les légumes sont largement cultivés dans les champs agricoles, en particulier du coton.
 
L’importance de la culture des légume est due au besoin de l’autosuffisance de la région et à la création d’emploi en main-d’œuvre et contribue à la réduction des prix des légumes dans la région.
 
La plantation des légumes commence au cours du mois d’avril et donne des récoltes de bonne qualité par rapport aux légumes d’hiver ou à ceux cultivés dans des serres en plastique.
 
La majorité des habitants ruraux cultivent de petites zones dans leurs potagers pour ceux qui ne possèdent pas de terres ou de champs de coton. Les villageois comptent sur la plantation d’une petite surface de terre pour ne pas acheter de légumes pendant l’été.
 
Les habitants de la région préparent leurs approvisionnements d’hiver de plusieurs façons, soit en les faisant sécher ou en les conservant dans des sacs et des récipients conçus à cet effet. Ce qui aide à épargner une partie des dépenses pendant l’hiver. Ils distribuent le surplus de leurs légumes aux proches ou aux voisins.
 
La culture des légumes contribue également à la réduction des prix. Ce qui se reflète positivement sur toutes les villes du nord de la Syrie. Cela poussent les commerçants et les gens à se déplacer vers d’autres villes pour vendre leur surplus.
 
L’agriculture maraîchère souffre de difficultés, dont la plus importante est la propagation des maladies et les engrais, en plus du besoin continu d’eau pour obtenir une quantité de production maximale durant l’année.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici