ELECTIONS TURQUES : Analyse du vote du HDP à l’étranger & en Turquie

0
910

TURQUIE / BAKUR – Les élections du 24 juin en Turquie et au Kurdistan du Nord ont été marquées par des fraudes et des irrégularités. Dans ces élections controversées, le HDP a réussi à entrer au parlement en troisième position.

Si l’on examine certains chiffres et les résultats du parti démocratique des peuples (HDP), on peut voir la dynamique sociale se poursuivre tout au long de ces élections.

Cette analyse fournit également des perspectives utiles pour l’élaboration de programmes de travail pour l’avenir.

Regardons ensuite certains des résultats des élections sous cet angle

Selon des résultats non confirmés, le HDP est le troisième plus grand parti au Parlement turc avec 67 député-e-s grâce aux 5.865.977 voix, soit 11,71%.

Le taux du HDP à l’étranger est d’environ 260 000 voix.

Le HDP est le premier parti dans 7 pays

Ces pays et la part des voix obtenues par le HDP sont les suivants :

Suède – 37,1 %

Finlande – 48,1%

Royaume-Uni – 49,2 %

Suisse – 40,8% – 40,8%

Japon – 44,3 %

Ukraine – 29,5 % – 29,5

Irak – 47,89%

Le HDP a obtenu le plus grand nombre de pourcentage des votes dans les provinces kurdes d’Hakkari et Şırnak où le HDP a obtenu 70,2% des voix.

La ville où le HDP a obtenu le plus grand nombre de votes est Lice, 86,5%.

Après Lice, on trouve Başkale (84,4 %), Varto (83 %), Cizre (82,1 %) et Nusaybin (81,7 %).

Comme on peut constater à partir de ces chiffres que les endroits où la violence de l’État a frappé le plus durement sont ceux qui ont voté pour le HDP.

Il ne s’agit pas seulement d’une question de nombre ou de majorité des voix, mais aussi d’une réalité sociologique différente. Malgré la brutalité de la violence étatique, les gens se sont levés et ont refusé de changer ou de prendre du recul lorsqu’il s’est agi de soutenir le parti qu’ils soutenaient.

Il convient également de mentionner que l’endroit où l’AKP (le parti au pouvoir) a obtenu le moins de votes au Kurdistan est Ovacık, le district de Dersim. L’AKP a obtenu 5,7 %.

Le HDP est le seul parti qui augmente le nombre de voix après les élections du 1er novembre 2017.

L’AKP a perdu 6,94 %, CHP 2,68 % et MHP 0,80 %, tandis que le HDP a connu une augmentation de 0,94 %.

Le HDP est le premier parti dans les villes kurdes d’Amed (Diyarbakır), Van, Mardin, Batman, Agrı, Şırnak, Şırnak, Muş, Siirt, Hakkari, Idil et Dersim.

Toujours par rapport aux élections du 1er novembre, le vote a augmenté dans les régions d’Adana, Adıyaman, Erzincan, Antep, Malatya et Urfa.

Le HDP est le premier parti dans 3 grandes villes sur 30 : Amed, Van et Mardin.

Le candidat présidentiel du HDP, Selahattin Demirtas, a obtenu le plus grand nombre de voix à Şirnak, Hakkari, Amed, Batman et Agri.

Il a reçu un total de 4 205 243 voix. Lors de l’élection présidentielle de 2014, il avait obtenu 3 958 103 voix.

Le nombre de voix du HDP a augmenté d’environ 247 000

Examinons maintenant certains des taux qui changent au Kurdistan, ou plus précisément, les irrégularités et les fraudes qui ont une incidence sur le vote.

Le HDP a connu la plus grande perte de voix à Şirnak et Hakkari par rapport aux élections du 1er novembre 2015. La perte à Şirnak est de 15,29% tandis qu’à Hakkari, elle est de 13,54%.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, ce sont aussi les deux provinces où le HDP a obtenu les meilleurs résultats. Alors, que faire de tout ça ? De quoi réfléchir.

Alors que le HDP a perdu des votes dans 17 localités, il l’a augmenté dans 64 autres. Il est intéressant de noter que toutes les pertes ont été subies dans les provinces kurdes où traditionnellement le HDP a obtenu les meilleurs résultats.

Et curieusement, le MHP (le parti d’extrême-droite anti-kurde] est le seul parti qui a augmenté le vote dans tout le Kurdistan sans exception ! C’est l’explication la plus claire du transfert et de la fusion des bureaux de vote des régions kurdes.

Le MHP a eu augmentation de 400% des votes à certains endroits. Et des endroits où il ne pouvait rêver obtenir un seul vote !

Quand nous regardons les sept régions de Turquie qui ont renvoyé des députés HDP, nous verrons que la plupart des 67 députés viennent de l’Est et du Sud-Est (régions du Kurdistan).

Au total, 45 députés ont été élus dans ces deux régions. (Le HDP a obtenu 27 députés du sud-est, tandis que l’AKP en a obtenu 30).

Le HDP n’a pas pu élire de député dans la région de la mer Noire alors qu’un seul député a été élu dans la région de l’Anatolie centrale.

Tous les députés élus dans la région de Marmara ont été élus à Istanbul, à l’exception d’un élu à Kocaeli.

En ce qui concerne la région égéenne, le HDP a obtenu deux députés, tous deux élus à Izmir.

Les provinces où HDP a obtenu le moins de votes sont Bayburt et Kütahya.

Dans les deux cas, le taux est de 0,7 %. Ces chiffres sont suivis par Afyon et Gümüşhane avec 0,8 %.

https://anfenglishmobile.com/news/reading-numbers-after-the-elections-27820

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici