La Turquie & ses mercenaires kidnappent, torturent & assassinent à Afrin

0
535

Rojava – Après l’occupation d’Afrin, l’État turc et ses mercenaires affiliés ont continué d’extorquer, de piller, de kidnapper et de torturer la population dans le centre-ville d’Afrin et dans les villages environnants.

Selon les informations reçues de sources locales, l’État turc et les mercenaires demandent une rançon aux familles chaque fois qu’ils enlèvent des civils, à Afrin et dans les villages.

Les mercenaires ont déjà kidnappé des dizaines de personnes et ils gardent en captivité beaucoup d’hommes et de femmes dont les familles n’ont pas pu payer la rançon.

L’Etat turc et les mercenaires ont affirmé qu’ils kidnappaient des personnes connues pour être des sympathisants des YPG/YPJ. Mais ces derniers jours, surtout en période de guerre, des informations émergentes confirment que l’Etat turc et ses alliés mercenaires ont également attaqué à partir de l’ENKS, connue pour son soutien à l’Etat turc et aux mercenaires.

L’une de ces familles est la famille Shêxo, qui a été attaquée par des mercenaires dimanche dernier. Quarante personnes de la même famille ont été enlevées. Parmi les personnes enlevées, il y a des femmes et des enfants.

Selon une personne du village de Shiyê, qui ne veut pas être nommé, les mercenaires sont entrés dans les maisons à 2 heures du matin et ont commencé à emmener toutes les femmes et les enfants en premier. Puis, vers 6 heures du matin, ils ont emmené tous les hommes.

Voici quelques informations concernant les personnes enlevées 

De la maison de Shêx Birima : Mistefa Ebu Eli, ses frères Ihmo et Yusif et les femmes.

Famille Xanê : Cemil Xelê, Mistefa Shêhadê. Mistefa Shêxo de la famille Evdo, son frère, Mihemmed Shêxo, Mihemmed Mistefa Shexo İbram.

De la famille de Silêman Shêxo : Mistefa Mistefa Shêxo, Zuher Mistefa Shêxo, Ehmed Mistefa Shêxo, Ömer Mistefa Shêxo, Mahmud Mistefa Shêxo et deux enfants, Reshid Xelê, Wehid Ehmed Shêxo.

Ces personnes auraient été enlevées à Shiyê par des membres du groupe jihadistes  Silêman Shah.

Au cours des trois jours qui ont suivi leur enlèvement, certains membres de la famille, des femmes et des enfants ont été libérés, tandis que d’autres sont toujours aux mains des mercenaires.

Les personnes kidnappées sont torturées

Selon des sources locales, les personnes enlevées ont été soumises à de très lourdes tortures, et les hommes ont été torturés pendant des heures sous les yeux des femmes.

Deux femmes du nom de Zinet et Neriman de la famille Shêxo seraient incapables de se déplacer car elles ont été brutalement battues dans le dos. La vie de ces deux femmes seraient en danger.

On a également appris que la situation de deux autres femmes, dont les noms n’ont pas été divulgués, de la famille d’un homme d’Afrin nommé Ebu Eli, étaient dans un état critique.

Il est également rapporté que Zuher Sileman Shêxo a eu les ongles arrachés et a reçu deux coups avec fractures à la tête.

Il semble que 25 membres de la famille Shêxo sont toujours entre les mains des mercenaires et ne seront pas libérés si 30 000 dollars ne sont pas versés.

Dans le village de Mirkan (Hesina), à Mabata, Nezmi Mihemmed Dawud, Ebdo Osman Necar, Mihemmed Osman Koçer, Hesen Eli et Mervan Xelil ont également été enlevés par des mercenaires. Il a fallu de l’argent pour les libérer.

Xilil Hisni, Çilo Rifet Hisni, Fewzi Ebdin Arif et Memo Xelil Nuri sont retenus en otages par des mercenaires depuis des semaines car leurs familles ne peuvent pas payer le rançon demandée.

Hishen Hemdi Menan, Mistefa Rashid Elloş, Mihemmed Mistefa Hisko d’Afrique ont été kidnappés par le groupe Jabhat Shamiya. Les mercenaires ont demandé une rançon de 200 000 lires syriennes pour chacun d’entre eux.

https://anfenglishmobile.com/rojava/turkey-and-mercenaries-kidnapping-torturing-and-killing-in-afrin-27414

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici