Les députés kurdes soumettent une proposition au parlement iranien pour les kolbars

0
770

TEHERAN – Les députés du Rojhilat (Kurdistan d’Est) ont manifesté leur soutien au boycott lancé contre l’Iran interdisant le commerce frontalier des kolbars (colporteur de marchandises transfrontalières). Les députés kurdes ont soumis une proposition et ont déclaré : « Si les demandes ne sont pas satisfaites, nous démissionnerons ».

Les boycotts des commerçants et des petites entreprises qui ont débuté, il y 22 jours, dans les villes kurdes de Bane et Ciwanro au Rojhilat (Kurdistan oriental) se sont répandus dans diverses villes depuis que l’Iran a interdit le commerce frontalier entre le Kurdistan Est et le Kurdistan Sud. Les députés du Rojhilat ont également manifesté leur soutien au boycott. 15 députés kurdes au Parlement iranien ont présenté une proposition hier et ont également annoncé qu’ils démissionneraient en masse si les demandes n’étaient pas satisfaites.

ROUHANI INVITÉ AU PARLEMENT

Le député de Mahabad, Mahmud Salihi a tenu un communiqué de presse sur la proposition et a déclaré que près de 7 millions de personnes doivent leur subsistance au commerce frontalier et aux kolbars. Salihi a déclaré : « Les restrictions imposées aux kolbars et l’arrêt du commerce frontalier ont causé des problèmes financiers parmi notre peuple. »

Salihi a déclaré qu’ils ont invité le président Hassan Rouhani au Parlement pour faire une déclaration sur la question et a annoncé qu’ils démissionneraient si leurs demandes ne sont pas satisfaites.

Source

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici