Une femme iranienne : La révolution des femmes au Rojava doit être appliquée en Iran et dans le monde

0
875
ROJAVA – QAMISHLO – Maryam Hikmat Shawar a déclaré que la révolution qui a été lancée au Rojava est une révolution qui représentait les femmes et leur a donné une vie démocratique libre et est devenue un modèle qui devrait être appliqué en Iran et dans le monde.
 
 
L’agence de presse Hawar (ANHA) a interviewé Mariam Hikamt qui vit en Allemagne depuis 30 ans et fait partie d’une délégation de femmes allemandes en visite au Rojava pour voir le projet de l’Administration autonome et de la fédération démocratique en Syrie du Nord et leur travail, l’organisation et la révolution qu’ils mènent.
 
Mariam travaille dans les affaires sociales en faveur des enfants et des jeunes et a travaillé pour aider les réfugiés en Allemagne.
 
Maryam a déclaré qu’elle est venue au Rojava car elle a beaucoup entendu parler des femmes du Rojava à travers les informations et d’autres personnes et a déclaré : « En venant ici pour voir de plus près la révolution des femmes, je vois cette société dans laquelle les hommes et les femmes partagent ensemble [les mêmes tâches] dans divers domaines. »
 
Mariam a décrit les progrès réalisés par les femmes du Rojava dans le saut historique des femmes dans la région ainsi : « Elles organise et gère leur propre entreprise, qu’elle soit politique, militaire, sociale ou économique, et elles ont la liberté de prendre des décisions dans toutes les institutions. »
 
Dans son discours, Mariam a souligné que la révolution des femmes au Rojava doit être appliquée à la fois à l’Iran et dan le monde, soulignant que les femmes en Iran sont soumises à divers types de violence et de persécution.
 
Mariam a terminé son discours ainsi : « Les femmes en Iran doivent s’organiser et se battre pour leur liberté, briser les restrictions imposées par l’Etat et commencer leurs premières démarches pour se libérer de l’injustice. Les femmes devraient suivre la révolution des femmes au Rojava pour atteindre une vie libre et démocratique. »

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici