Les réfugiés d’Afrin : nous ne céderons pas devant l’occupation turque

0
1251
ROJAVA – SHEHBA – Des réfugiés d’Afrin ont déclaré qu’ils ne céderaient pas devant l’occupation, et qu’ils ne retourneront pas à Afrin avant de chasser l’armé turque et ses gangs qui commettent un génocide contre eux.
 
L’agence de presse Hawar (ANHA) a demandé l’avis des habitants Afrin qui avaient été chassés d’Afrin à cause des attaques et des violations commises par l’armée d’occupation turque et ses mercenaires.
 
Gula Ahmed, du district de Janders, a déclaré : « Les attaques de l’armée d’occupation turque et de ses mercenaires nous privent de la sécurité et de la paix que nous avions à Afrin. En raison du bombardement de l’agression turque, nous avons tout laissé derrière nous. Nous souffrons maintenant. Il est impossible de retourner à Afrin avant qu’elle soit libérée de l’occupation. »
 
Mohammed Gulin Mohammed, un autre réfugié d’Afrin a déclaré que les attaques de l’occupation turque visaient en premier lieu les civils, ajoutant : « Nous avons vu des centaines de victimes civiles. L’occupation turque nous a forcés à quitter nos maisons pour installer les familles des mercenaires dans notre maisons. »
 
Gula Hamo a déclaré qu’ils sont sortis d’Afrin pour se protéger de l’oppression de l’occupation et a continué : « L’injuste d’Erdogan a détruit nos maisons et nous a fait quitter nos terres pour y installer les familles des mercenaires de Douma et Qalamoun. Malgré le silence international envers Afrin, nous résisterons jusqu’au bout et ne nous l’abandonnerons pas à l’ennemi et à l’occupation. »

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici