Sefantia Ilik : Nous soutiendrons la liberté du Rojava, fournirons un soutien sanitaire aux habitants d’Afrin

0
789

ROJAVA – QAMISHLO – Sefantia Ilik a déclaré qu’elle soutiendrait la révolution de la liberté au Rojava contre le fascisme turc, soutiendrait les habitants d’Afrin vivant dans les camps de Shehba, améliorerait le secteur de la santé et renforcerait les relations avec les responsables de ce secteur.

Sefantia Ilik fait partie de la délégation féminine allemande qui est arrivée il y a deux jours au Rojava pour soutenir la Résistance de l’époque d’Afrin et soutenir la campagne du mouvement de femmes kurde Kongra Star qui a été lancée sous le slogan « Les Femmes se révoltent pour Afrin ».

L’agence de presse Hawar (ANHA) a interviewé Sefantia Ilik, une pédiatre allemande. Ilik a déclaré qu’elle avait travaillé à l’hôpital du Martyr Khabat en 2015 pour soigner les blessés de guerre. « Depuis le début de la révolution du Rojava, nous suivons les événements qui se sont déroulés, cette révolution a donné l’espoir aux femmes et à la société d’obtenir la liberté, ce qui a changé la réalité des femmes et j’appuie cette idée ».

 
Sefantia Ilik a vu la réalité vivante du Rojava et de la Syrie du Nord et a voulu revenir au Rojava après les attaques turques sur la ville d’Afrin où des milliers de ses habitants ont été déplacés, ce qui est une tragédie.
 
Elle a déclaré que la Turquie est un état fasciste et qu’ils le déclarent en Allemagne et dans toute l’Europe, et a souligné qu’elle soutiendra la révolution de la liberté contre le fascisme turc et son gouvernement.
 
Elle a notamment parlé de son soutien au secteur de la santé au Rojava et au nord de la Syrie, ajoutant qu’ils avaient discuté de questions de santé avec des organisations de défense des droits de l’homme et avec des professionnels médicaux et de santé. Ils ont essayé de recueillir un soutien matériel pour les enfants malades et les femmes dans les hôpitaux du Rojava.
 
Elle a noté qu’ils avaient travaillé avec des groupes en Allemagne, en Grèce et en Europe sur la situation sanitaire au Rojava parce que c’était un problème humanitaire majeur.
 
Elle rendra visite à ses collègues de la délégation des femmes allemandes dans le canton de Shehba pour s’informer sur la situation sanitaire, sociale et des droits de l’homme dans les camps habités par les réfugiés d’Afrin. Elle a déclaré que les réfugiés  d’Afrin faisaient face à la guerre et qu’il était regrettable que les gens soient chassés de leurs terres.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici