AccueilMoyen-OrientIranLa grève continue au Rojhilat : "Jusqu'à ce que nos demandes soient...

La grève continue au Rojhilat : « Jusqu’à ce que nos demandes soient satisfaites »

ROJHELAT (KURDISTAN IRANIEN) – Les Kurdes qui font du commerce frontalier sont en grève depuis 19 jours. Les commerçants ont annoncé qu’ils continueraient la grève jusqu’à ce que leurs demandes soient satisfaites.
 
Au Kurdistan du Rojhilat (Est), les commerçants de Kasibkar (commerçants frontaliers) se sont mis en grève et ont fermé leurs magasins depuis 19 jours pour protester contre le régime iranien qui a interdit le commerce frontalier et augmené les taxes douanières.
 
La grève a commencé à Banê et Ciwanro, puis s’est étendu aux provinces de Kirmanshan, Meriwan, Seqiz, Serdeşt et Piranşar.
 
ILS NE FONT PAS CONFIANCE AUX PROMESSES DU RÉGIME
 
Les fonctionnaires du régime ont visité les commerçants en grève et ont dit qu’ils vont résoudre les problèmes des Kasibkars, mais aucune mesure n’a encore été prise.
 
Les commerçants ont déclaré qu’ils ne croyaient pas aux promesses des responsables du régime iranien et qu’ils continueraient la grève et n’ouvriraient ni leurs magasins ni les marchés jusqu’à ce que les taxes douanières soient abaissées et que les frontières soient ouvertes.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici