Demirtaş : Le HDP et la gauche peuvent vaincre l’AKP

0
606
« Ces élections, écrit Demirtaş, pourraient déterminer l’avenir de la politique en Turquie. »
 
TURQUIE – L’ancien co-président du HDP, Selahattin Demirtas (otage en prison), a déclaré dans un article publié mercredi par le journal Cumhuriyet, qu’il est possible d’élargir les valeurs démocratiques de gauche et d’avoir plus de pouvoir que jamais.
 
Dans son article, Demirtaş a déclaré :
 
« A l’approche des élections du 24 juin, je voudrais souligner quelques points qui me paraissent mériter d’être rappelés. Tout d’abord, ces élections pourraient en fait être un repère et affecter la politique en Turquie pour les dix prochaines années. Soit le régime autoritaire unipersonnel incarné par la mentalité de l’AKP déclarera la victoire finale et doublera les atrocités commises jusqu’à présent pour devenir une dictature complète, soit nous continuerons à suivre la voie menant au renforcement de la quête de la démocratie comme nous l’avons fait tout au long de l’histoire de la République« .
 
L’ancien co-président du HDP a ajouté :
 
« Les blocs dirigeants et d’opposition façonneront leur nouvelle réalité selon ces deux visions alors qu’ils se préparent à affronter les électeurs : soit une démocratie complète soit une dictature complète. Il est d’une importance cruciale que le bloc de l’opposition se montre conscient de cette dualité lorsqu’il s’agit de son discours. Cependant, il n’est pas possible de dire avec une totale tranquillité d’esprit que le bloc de l’opposition met en œuvre une démocratie complète lorsqu’il s’agit d’agir et de la pratiquer « .
 
***
 
L’article a ensuite porté son attention sur le HDP :
 
« Le HDP a choisi la méthode de nomination directe pour ses propres candidats au poste de président et de député, dans les réunions les plus larges en termes de participation. Cela est extrêmement important et significatif et peut s’avérer inadéquat en raison du temps très limité qu’il y a pour ce processus. C’est donc un mystère complet de savoir comment les principaux candidats de l’opposition seront discutés et déterminés, où et par qui. On ne sait pas comment les candidats de l’opposition seront sélectionnés, quels sont les critères.
 
Dirigé le plus secrètement possible, afin de le tenir à l’écart des éventuelles manipulations du bloc de l’AKP, ces pourparlers ont également été tenus secrets pour le débat public. Ceux qui ont choisi la voie de la pleine démocratie seront confrontés à une question de crédibilité s’ils n’ouvrent pas le processus de nomination des candidats au public« , a déclaré Demirtas.
 
Le HDP et ses alliés seront une force de premier plan
 
Demirtaş, ancien coprésident du HDP, a ajouté qu’il était vital pour les organisations kurdes, la gauche, les forces socialistes, les syndicats, l’EMEP, TKP, les organisations syndicales, les chambres professionnelles, les syndicats et les ONG, plateformes et assemblées de discuter de leurs propositions.
 
Demirtaş a ensuite souligné que « toute conduite de ceux qui visent à atteindre la pleine démocratie avec ces élections devrait être conforme à cet objectif. Il semble qu’une fois de plus, le HDP, ses composantes et toutes les forces de la démocratie solidaires du HDP joueront un rôle de premier plan dans ce processus. Il est absolument essentiel que toutes les structures organisées, y compris les forces révolutionnaires, prennent une position de leader immédiate
 
Une campagne populaire disciplinée
 
Demirtaş a ajouté: « L’AKP vit sur un régime unipartiste rigide et cela détermine chaque pratique et chaque discours. On s’attend à ce que le bloc démocratique montre sa capacité à faire une réelle différence. Le bloc de pouvoir fasciste se prépare à un bombardement de masse soutenu par les médias sous la forme d’une gigantesque «campagne de publicité» tirant parti des impositions garanties par l’OHAL (état d’urgence). L’opposition, d’un autre côté, devrait organiser une campagne publique coordonnée et disciplinée avec les citoyens, les forces progressistes, les plates-formes et toutes les structures organisées.
 
Pas d’hôtels 5 étoiles mais du travail parmi les gens
 
Ceux qui discutent secrètement des candidats dans des chambres d’hôtel 5 étoiles n’auront pas le public au travail pendant la campagne. Alors que l’AKP tente de «commercialiser» un mauvais produit avec une campagne publicitaire coûteuse, nous devons adopter une position démocratique radicale en choisissant la tactique, la justice, la paix, la laïcité, la liberté et l’égalité.
 
Il est possible de contrer ce bloc fasciste de droite en élargissant les valeurs démocratiques de gauche et en ayant plus de pouvoir que jamais. Toutes les forces progressistes, révolutionnaires, patriotiques, les employés, les jeunes, les femmes représenteront les opprimés de l’histoire, avec toute leur énergie et leur temps prenant un rôle de premier plan dans cette lutte », a conclu Demirtas.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici