SHEHBA – La situation sanitaire des réfugiés d’Afrin se dégrade

0
568

ROJAVA – SHEHBA  La situation sanitaire des réfugiés d’Afrin dans le canton de Shehba se dégrade par l’incapacité des organisations internationales et humanitaires à fournir les médicaments nécessaires, en particulier les médicaments pour les maladies chroniques. Abdel Khader Hasco, médecin de la province a fait état de l’augmentation des maladies et de sa crainte de la propagation des maladies infectieuses.

Les organisations humanitaires ne sont pas arrivées jusqu’à présent pour fournir une assistance médicale aux réfugiés d’Afrin. Il y a des cas de maladies chroniques comme le diabète, les maladies du cœur et aucun médicament n’est fourni, ni la possibilité d’envoyer les malades à l’hôpital à Alep.

La saison estivale approche, il y a des craintes d’autres maladies infectieuses comme la leishmaniose, la diarrhée, surtout chez les enfants. La crise sanitaire suscite de sérieuses inquiétudes quant à l’émergence du choléra.

L’hôpital du district de Fafin à Shehba reçoit entre 450 et 500 cas différents chaque jour et fournit une assistance en fonction de ses moyens modestes tels que les médicaments inflammatoires, les analgésiques et les premiers secours.

Abdel Khader Hasco a conclu en soulignant qu’ils n’ont reçu aucune aide des organisations internationales  pour fournir une assistance au canton d’Afrin, en violation des normes et des lois internationales.

Article d’origine : http://www.hawarnews.com/en/haber/health-situation-in-al-shahba-is-getting-wrose-h877.html

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici