La Suisse interdit la vente d’armes à 21 pays dont la Turquie

0
365

Le Ministère de l’économie suisse a annoncé qu’il a rejeté 48 demandes d’exportation d’armes de guerre au cours de l’année 2017. Les demandes provenaient de 21 pays, dont la Turquie, le Mexique, les Émirats arabes unis, le Koweït et l’Arabie saoudite.

Le journal « Le Matin Dimanche » a écrit : « La plus longue liste connue avec 48 entrées est plus de deux fois plus longue que les années précédentes ». Le montant en question est de 20 millions de francs suisses.

Les entreprises sont tenues de soumettre une demande préalable au ministère de l’Économie avant d’exporter des armes vers des pays en conflit, et le ministère décide si les exportations sont acceptables.

Les entreprises qui ont été rejetées l’année dernière devaient vendre des véhicules blindés et des munitions à la Turquie. Le ministère a également arrêté les exportations d’obus de mortier vers le Koweït, tandis que les armes d’assaut, les grenades et les balles de petit calibre ont été interdites au Mexique. La demande des Émirats arabes unis pour des balles de gros calibre a également été rejetée.

Le Ministère de l’économie s’est abstenu de faire des déclarations sur les demandes d’exportation d’armes, mais la Cour fédérale a récemment rendu un verdict obligeant le ministère à être plus transparent. La Cour fédérale a statué que l’exportation d’armes de guerre constitue un intérêt public élevé et qu’il est important que les médias surveillent les activités des autorités.

L’administration suisse craint que la publication d’informations sur les exportations d’armes ne perturbe de nombreux pays, car nombreux sont ceux qui achètent clandestinement des armes.

Article d’origine : https://anfenglishmobile.com/news/switzerland-bans-weapons-sales-to-21-countries-including-turkey-26010

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici