AccueilMoyen-OrientTurquieTURQUIE. Un prisonnier kurde qui a purgé sa peine de 30 ans...

TURQUIE. Un prisonnier kurde qui a purgé sa peine de 30 ans tenu en otage car il n’a « pas de regrets »

TURQUIE – Le prisonnier politique kurde, Şevket Bilici, qui a purgé sa peine de prison de 30 ans n’a pas été libéré car le tribunal turc a déclaré qu’il « ne montre aucun signe de remords ». Cela fait un an qu’il a purgé sa peine.

La libération de Şevket Bilici, qui a été arrêté le 17 juillet 1992 pour avoir prétendument tué un garde de village à Elbak (Baskale) à Van, puis condamné à la réclusion à perpétuité pour « menace contre l’unité et l’intégrité de l’État », a de nouveau été reportée.

Bilici, qui est incarcéré à la prison de type T n° 1 d’Afyonkarahisar, a purgé sa peine le 4 juillet 2022. Cependant, sa libération a été empêchée en raison de la décision prise par le Conseil d’administration et d’observation le 26 juin.

Bilici a alors fait appel auprès du bureau du procureur général d’Afyonkarahisar. Bilici a fait appel de la décision et, le 26 août 2022, le juge de l’exécution a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve concrète que Bilici était « membre du PKK » et a jugé la décision précédente « contraire à la procédure et à la loi ». Le juge a ainsi annulé la décision, mais le procureur a fait appel. La 1ère Haute Cour pénale d’Afyonkarahisar a statué en faveur du bureau du procureur et Bilici a été maintenu en prison.

Le Conseil d’administration et d’observation a préparé un rapport sur le report de la libération de Bilici le 15 décembre et a décidé qu’il devait rester en prison, affirmant qu’« il n’avait montré aucun signe de remords et qu’une fois sorti, il pourrait réintégrer l’organisation illégale ». La prochaine évaluation de Bilici aura lieu le 2 avril.

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici