AccueilEuropeFrancePARIS. Le slogan "femme, vie, liberté" illumine la Tour Eiffel en soutien...

PARIS. Le slogan « femme, vie, liberté » illumine la Tour Eiffel en soutien à la révolution féministe d’Iran

PARIS – Ce lundi 16 janvier, des milliers d’Iraniens et Kurdes d’Iran vivant en Europe ont manifesté à Strasbourg pour exhorter l’Union européenne à inscrire les Gardiens de la révolution (CGRI) sur la liste des organisations terroristes tandis que la Tour Eiffel s’est illuminée la nuit avec des slogans en solidarité avec les manifestations anti-gouvernementales en Iran où les minorités kurdes et baloutches sont victimes d’exécutions massives.

La tour Eiffel de France s’est illuminée lundi avec les slogans « Femme Vie Liberté » et « Stop Executions in Iran [Halte aux exécutions en iran] » en solidarité avec les manifestations anti-gouvernementales déclenchées par la mort de Jîna Mahsa Amini en garde à vue.

Le 16 janvier marque le cinquième mois de manifestations nationales en Iran au cours desquelles au moins 500 civils ont été tués par les forces de sécurité, 100 condamnés à mort, plus de 20 000 autres arrêtés.

Des Iraniens et Kurdes d’Iran vivant en Europe se sont rassemblés devant le Parlement européen à Strasbourg pour exhorter l’Union européenne à inscrire le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) sur la liste des organisations terroristes en raison de son rôle déterminant dans la répression meurtrière contre les manifestants, tandis que la Tour Eiffel à Paris s’est allumée la nuit avec des slogans soutenant les protestations iraniennes.

La marche de Strasbourg a coïncidé avec la session plénière du Parlement européen qui doit décider d’inscrire ou non les CGRI sur la liste des organisations terroristes.

Des responsables et des politiciens européens se sont adressés aux manifestants et ont promis d’aider à inscrire les CGRI sur la liste des organisations terroristes.

Une résolution non contraignante doit être votée jeudi au Parlement européen.

Récemment, le Royaume-Uni a approuvé des plans visant à inscrire les CGRI sur la liste des organisations terroristes et la ministre allemande des Affaires étrangères a exhorté l’UE à faire de même.

Medya News

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici