AccueilRéfugiésROJAVA. Un hôpital menacé par l'embargo d'Assad et les attaques turques

ROJAVA. Un hôpital menacé par l’embargo d’Assad et les attaques turques

SYRIE / ROJAVA – L’hôpital d’Avrin du canton kurde de Shehba est victime d’embargo du régime syrien et des attaques turques. Les cadres de l’hôpital déclarent que l’établissement pourrait être mis hors service dans les prochaines heures en raison du manque de médicaments et d’oxygène, de coupure d’électricité et d’ambulances immobilisées.

Le gouvernement de Damas, qui maintient un embargo contre le canton de Shehba, empêche l’entrée de fournitures, de médicaments et de carburant dans la région. Cela pourrait bientôt se transformer en catastrophe humanitaire pour les malades de l’hôpital d’Avrin.

La vie à Shehba est devenue encore plus difficile, à mesure que l’embargo s’approfondit et que les attaques turques se poursuivent. Les écoles sont fermées pour le moment et les ambulances ne peuvent pas fonctionner car il n’y a pas de carburant.

Auparavant, 5 ambulances transportaient les malades à l’hôpital d’Avrin, où environ 600 personnes étaient soignées quotidiennement.

Parlant à l’ANHA de la situation très grave, l’un des directeurs de l’hôpital d’Avrin, le Dr Azad Reşo a déclaré que « les patients sont traités dans le froid car il n’y a ni chauffage ni électricité à l’hôpital ».

D’autre part, Reşo a mis en garde contre le manque de carburant, de médicaments et d’oxygène et a déclaré qu’avec l’arrivée de la saison hivernale, la population, en particulier celle des camps de réfugiés, vit dans des conditions très difficiles.

Reşo a souligné que des dizaines de citoyens malades mourront si des médicaments ne sont pas trouvés ou si des patients ne sont pas transférés à Alep, et a appelé les organisations internationales à faire pression sur le gouvernement syrien pour qu’il lève immédiatement l’embargo.

Plus de 200 000 réfugiés d’Afrin et citoyens de Shehba vivent dans le canton de Shehba.

ANHA

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici