AccueilMoyen-OrientIranIRAN. La police des mœurs dissoute, un premier pas vers la fin...

IRAN. La police des mœurs dissoute, un premier pas vers la fin du régime islamiste

La « patrouille de la guidance islamique » ou la « police des mœurs » a été dissoute par le régime islamiste. Pour les femmes et peuples d’Iran qui manifestent depuis près de 3 mois, il ne s’agit que d’une première victoire sur les mollahs sanguinaires qui ont confisqué le pouvoir il y a 43 ans maintenant.

L’autrice Chahla Chafiq rappelle que la police des mœurs a été créée peu de temps après la prise du pouvoir par Khomeiny et non pas en 2005 comme le prétendent les médias français. Elle déclare que: « contrairement à ce que l’on lit ce matin dans la presse française, la police des mœurs ne remonte pas à 2005, mais existe bel et bien depuis l’instauration du port du voile obligatoire, soit très peu de temps après l’arrivée au pouvoir des islamistes. Seulement elle a pu porter d’autres noms et être structurée différemment. Cette inexactitude démontre que le rôle idéologique joué par le voile dans ce régime n’a pas encore été entièrement compris. »

 

La révolution (féministe?) en cours en Iran déclenchée par le meurtre de Jina Mahsa Amini par la « police des mœurs » le 16 septembre 2022 sera couronnée de succès le jour où les mollahs seront destitués et jugés pour les crimes de guerre qu’ils ont commis envers les femmes et les minorités ethniques et religieuses (kurdes, baloutches, azéris, arabes, yarsans, sunnites…) du pays.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici