AccueilEuropeAllemagneAppel de Francfort pour la fin de la guerre anti-kurde de la...

Appel de Francfort pour la fin de la guerre anti-kurde de la Turquie

L’association d’amitiés germano-kurde fondée à Francfort-sur-le-Main, Städtefreundschaft Frankfurt-Kobanê e.V. exhorte le gouvernement fédéral allemand à intervenir immédiatement auprès de la Turquie, ONU et OTAN pour mettre fin à la guerre d’agression turque visant les Kurdes syriens et d’Irak.

Voici le communiqué de Städtefreundschaft Frankfurt-Kobanê e.V.:

Appel de Francfort

Le gouvernement turc bombarde la région autonome du nord-est de la Syrie depuis le 19 novembre, sur des bases mensongères. Des avions de guerre, des drones et de l’artillerie sont utilisés contre les zones autour des villes de Derik, Qamishlo, Hassaké, Deir Ezzor, Manbij et Kobanê. Plus de 300 obus d’artillerie sont tombés à proximité de la ville d’Afrin, que la Turquie occupe illégalement depuis 2018.

Plus de 40 personnes, dont au moins 11 civils, sont déjà mortes depuis le début des attaques dans la région autonome du nord-est de la Syrie. À Kobanê, un hôpital Covid qui a été minutieusement construit avec des dons de l’Allemagne et un centre de santé rural ont été complètement détruits.

Les frappes aériennes et tirs d’artillerie turcs ciblent essentiellement les écoles, les cliniques, les silos à grains, les stations-service et les champs pétrolifères. C’est une guerre contre l’humanité. « Mentalement, les gens ne peuvent plus tolérer un état de menace constante. Vous ne pouvez plus vivre dans la peur constante. La vie normale a toujours été impossible. L’endurance n’est plus possible. Ils disent que ce sera la dernière guerre », rapporte Amina J., qui se trouve actuellement dans le nord – est de la Syrie.

Nous, qui soutenons politiquement, financièrement et en personnel le développement du système de santé, des projets du mouvement des femmes et de la société civile dans le nord-est de la Syrie, condamnons l’attaque illégale du gouvernement turc contre le nord-est de la Syrie et la région autonome du Kurdistan irakien. Nous condamnons le silence de l’OTAN et du gouvernement fédéral allemand.

La ministre allemande de l’Intérieur, Nancy Wesser, a insisté pour que les frappes militaires contre les Kurdes soient modérées, et cela signifie seulement qu’ils acceptent en principe une guerre d’agression et une violation du droit international. Par conséquent, nous appelons le gouvernement fédéral allemand à intervenir immédiatement auprès de la Turquie, des Nations unies et de l’OTAN pour mettre fin à la guerre d’agression et permettre l’arrivée de l’aide humanitaire dans le nord-est de la Syrie. Tout comme le gouvernement allemand condamne la violation du droit international par la Russie en Ukraine, il doit également condamner la guerre d’agression menée par la Turquie contre le peuple kurde en Syrie et dans le nord de l’Irak.

*En 2016, des membres de divers groupes et associations kurdes et allemands, ainsi que des individus, se sont regroupés au sein de l’association « Städtefreundschaft Frankfurt-Kobanê e.V.«  et se sont fixé pour objectif de réaliser un jumelage de villes entre Francfort et la ville de Kobanê, au nord de la Syrie. Un tel partenariat reconnaît la construction d’une société pacifique fondée sur les principes démocratiques et l’État de droit qui s’y déroule, qui représente un modèle de politique de paix pour toute la région, et en même temps, il peut également marquer une étape importante vers la reconnaissance les réalisations du peuple du Rojava.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici