AccueilRéfugiésLe Rojava endeuillé par la noyade de 9 jeunes de Kobanê en...

Le Rojava endeuillé par la noyade de 9 jeunes de Kobanê en Méditerranée

SYRIE / ROJAVA – Les corps de 8 jeunes Kurdes de Kobanê sont arrivés dans la ville hier. Les huit jeunes s’étaient noyés il y a environ un mois en Méditerranée, près d’Algérie, dans leur tentative d’atteindre l’Europe quand leur embarquement de fortune a fait naufrage le 5 octobre*.

Malgré la lutte acharnée des peuples de la Syrie du Nord et de l’Est pour créer un environnement sécurisé, une bonne partie de la population de la région aspire toujours à partir pour l’Europe à cause des attaques sanglantes turques, la coupure d’eau provoquée par la Turquie via l’asséchement du fleuve Euphrate, l’embargo turco-irako-syrien… sous le regard complice de la communauté internationale. Mais comme l’Europe s’est transformée en une citadelle entourée de « remparts » anti-réfugiés, de nombreux candidats à l’immigration pour une vie loin des guerres meurent sur les routes de l’exil en se noyant en mer tandis que ceux qui réussissent à mettre le pied en Europe deviennent des persona non grata.

 

Le 5 octobre*, un bateau transportant des migrants syriens a coulé au large des côtes algériennes, tuant au moins 18 Syriens

Après un mois d’incident, les corps de neuf Syriens (presque tous de Kobanê) morts dans un bateau de migrants qui a coulé au large des côtes algériennes sont arrivés mercredi dans les villes de Kobani et Manbij, dans le nord de la Syrie.

Muhammad Aref Ali, un médecin de Kobanê, a déclaré à North Press que laa Croix-Rouge libanaise a remis les corps au Croissant-Rouge syrien au poste frontière d’Arida à Tartous.

Le 5 octobre, un bateau transportant des migrants syriens, qui se dirigeaient vers l’Europe, a coulé au large des côtes algériennes, tuant au moins 18 Syriens, dont la plupart étaient originaires de la ville de Kobanê.

À la suite de l’incident, l’Administration autonome du nord et de l’est de la Syrie (AANES) a créé un comité chargé de ramener les corps en toute sécurité en Syrie.

Ali, qui est membre du comité, a déclaré que le comité a accompagné le Croissant-Rouge syrien qui a transporté neuf corps du point de passage de Tayha à l’hôpital Furat de la ville de Manbij. Le point de passage relie les zones contrôlées par l’AANES à celles contrôlées par le gouvernement syrien dans la région de Manbij.

Dix corps de Syriens – dont huit de Kobanê, un de Lattaquié et un de Manbij – sont arrivés au Liban mardi soir. A leur arrivée, ils ont été transportés par le Comité international de la Croix-Rouge en Syrie et remis au Croissant-Rouge syrien.

Après avoir atteint l’hôpital Furat de la ville de Manbij, l’organisation du Croissant-Rouge kurde a remis le corps de la victime de Manbij à ses proches dans la ville. Quant à ceux de Kobani, l’organisation les a transférés de l’hôpital de Furat à la ville de Kobanê, où les familles des victimes et les habitants se sont rassemblés à l’entrée de la ville.

Ali a déclaré que les huit corps des victimes de Kobanê avaient été remis à leurs familles, afin que chacun d’eux soit enterré dans ses villages.

Parmi ceux dont les corps ont été récupérés, 12 d’entre eux étaient des Syriens, dont deux sont toujours en Algérie car leurs procédures de transfert ne sont pas encore terminées, et 10 d’entre eux ont atteint la Syrie – un a été rendu à sa famille à Lattaquié, un à Manbij et huit à Kobanê. Le sort des six autres Syriens qui sont morts dans le naufrage, tous de Kobanê.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici