AccueilEuropeFrancePARIS. Manifestation féministe en soutien à la révolte populaire en Iran

PARIS. Manifestation féministe en soutien à la révolte populaire en Iran

PARIS – A l’appel des féministes kurdes, iraniennes et internationalistes, ce dimanche 9 octobre, des milliers de femmes et hommes ont manifesté à Paris en solidarité avec la révolte populaire en Iran. De nombreux syndicats et partis de gauche français ont également participé à la marche féministe d’hier. (Photos et vidéos du défilé sont publiées sur la page Kurdistan au féminin)

« Ni chah, ni mollahs »

Des slogans en persan et en français scandés par la foule étaient très hostiles envers le régime islamique d’Iran, amis également visaient les royalistes qui se frottent les mains, en pensant remplacer les mollahs.

Ces slogans, qui sont ceux scandés à travers l’Iran, expriment le désir profond des millions de femmes et hommes de tous les peuples d’Iran (Kurdes, Baloutches, Arabes, Azéris…) d’en finir avec un système patriarcal, islamiste liberticide.

« Jin, Jiyan, Azadî »

Le célèbre slogan féministe kurde « Jin, Jiyan, Azadî » (femme, vie, liberté) a été scandé en kurde, en persan, en français par les manifestants qui se sont réunis sur la place des Fêtes, dans le 19e arrondissement de Paris, à 15 heures, avant de défiler en direction de la place de la République. Les femmes et hommes d’Iran exigent un modèle politique féministe et pluraliste, assez proche de celui déjà mis en place au Rojava.

« Du Soudan à l’Iran, en passant pas l’Occident, femme, vie, liberté »

Ce slogan a été scandé après la prise de parole d’une militante des droits des femmes soudanaise qui a apporté son soutien aux luttes des femmes d’Iran.

« Halte au génocide des Baloutches! »

Des militants baloutches présent.s lors de la manifestation d’hier portaient des pancartes et banderoles dénonçant le génocide des Baloutches en Iran. Les Baloutches étaient épaulés par des manifestants Kurdes.

Kurdistan au coeur de la révolution d’Iran

Dans la manifestation d’hier, on pouvait voir une présence massive de Kurdes, certain.e.s venu.e.s avec des drapeaux du Kurdistan. Leur présence nous rappelle la place centrale que le Kurdistan iranien occupe dans la révolution iranienne. En effet, les Kurdes d’Iran sont le peuple le plus politisé et organisé d’Iran. Comme leurs sœurs et frères des Kurdistans de Turquie, Syrie, Irak, ils luttent depuis des décennies contre le colonialisme et la barbarie des régimes obscurantistes et fascistes qui occupent leurs terres ancestrales. C’est pourquoi, les Baloutches, les Azéris et même les Iraniens « perses » disent prendre l’exemple du Kurdistan qui a été à l’avant-garde de la lutte anti-régime en Iran. D’ailleurs, la mort de Jina Mahsa Amini entre les mains des mollahs n’est pas un anodin. Les Kurdes sont brutalisés, massacrés par les mollahs depuis plus de 40 ans. Leur modèle de société ne peut être rivaliser par aucun régime existant actuellement au Moyen-Orient. Ils sont féministes, pluralistes, écologistes, progressistes… Ils sont l’espoir du monde de demain qui fait son chemin, qu’importe les cailloux qu’on met leurs chaussures, chaque jour qui passe, ils courent un peu plus vite.

Quelques photos de la manifestation d’hier:

Laureen Genthon, élue PCF, Adjointe au Maire Droits des Femmes de Nanterre

La réalisatrice Céline Sciamma, les actrices Nadège Beausson-Diagne & Adèle Haenel ont également apporté leur soutien aux femmes en lutte en Iran

 

 

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici