AccueilMoyen-OrientIranIRAN. Vendredi sanglant au Sistan et Baloutchistan

IRAN. Vendredi sanglant au Sistan et Baloutchistan

Hier, les forces de sécurité iraniennes ont commis un bain de sang à Zahedan, capitale du Sistan-Baloutchistan secoué par des protestations anti-régime depuis plusieurs jours. Comme les Kurdes, les Baloutches sont discriminés et réprimés par les mollahs à cause de leurs origines ethniques.

Selon les sources locales, hier, les forces de sécurité iraniennes ont tué plus de 20 personnes et blessé 100 autres à Zahedan, au Sistan-Baloutchistan, en ouvrant le feu sur les protestants. Le régime ne reconnaît que 19 morts et 20 blessés. Il déclare également qu’il y a eu une tentative d’attaque des groupes armés contre un commissariat du régime.

Depuis de nombreuses années, la province de Sistan et Balouchistan, frontalière avec l’Afghanistan et le Pakistan, (triangle dans lequel vivent les Baloutches apatrides) les groupes armés baloutches mènent des actions contre l’État iranien.

La mort de Jina Mahsa Amini est l’étincelle qui a mis le feu au brasier islamo-colonialiste persan au Kurdistan « iranien » et au Sistan et Balouchistan.

#MahsaAmini #EndIranRegime #LetUsTalk #JînaAmînî #مهسا_امینی #Rojhilat #JinaMahsaAmini #opiran #IranRevolution2022 #IranianWomenLivesMatter

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici