AccueilFemmesLe mouvement des femmes Kongra Star rend hommage à "l'amie et soeur"...

Le mouvement des femmes Kongra Star rend hommage à « l’amie et soeur » Meredith Tax

L’écrivaine américaine, Meredith Tax était une internationaliste et une grande amie des Kurdes et de la révolution du Rojava. Elle vient de décéder d’un cancer à l’âge de 80 ans et il est tout naturel que les organisations kurdes lui rendent hommage.

L’organisation faîtière des femmes du nord-est de la Syrie, Kongra Star, a publié un communiqué rendant hommage à Meredith Tax, une éminente militante et écrivaine du féminisme de la deuxième vague, décédée le 25 septembre.

Kongra Star a écrit :

« C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de notre chère amie et sœur Meredith Tax après un long combat contre le cancer. Nous voulons exprimer nos sincères condoléances à sa famille et ses amis.

Bien que Meredith ait pris sa place dans le mouvement féministe depuis les années 1960, nos chemins se sont croisés avec la révolution du Rojava. Le processus révolutionnaire basé sur la libération des femmes, la démocratie de base et l’écologie au Rojava et dans le nord et l’est de la Syrie l’a tellement impressionnée qu’elle a commencé à soutenir activement la révolution. En ce sens, elle a écrit le livre A Road Unforeseen: Women Fight the Islamic State afin d’attirer l’attention des femmes aux États-Unis et dans le monde sur la lutte kurde de libération menée par les femmes. De plus, elle a écrit de nombreux articles sur la situation au Rojava et au Kurdistan, les attaques contre la révolution et surtout le mouvement de libération des femmes.

Meredith Tax a été co-fondatrice de la North America Rojava Alliance et du Emergency Committee for Rojava. Au sein du comité, elle a organisé non seulement des actions de solidarité et de protestation pour le Rojava, mais en même temps informé le public sur la situation actuelle là-bas, fait pression sur les politiciens, gagné de nouveaux amis et partisans pour la cause de libération kurde et organisé une solidarité concrète. Elle l’a fait malgré son état de santé.

Nous avons appris à connaître Meredith comme une activiste intellectuelle très expérimentée mais modeste. Sa sagesse reflétait des décennies de travail politique, pratique et théorique au sein du mouvement des femmes. Et elle était prête à partager toutes ses connaissances avec les femmes du Kurdistan et du monde entier tout en continuant à apprendre d’autres expériences.

Comme mentionné ci-dessus, nos chemins se sont croisés et liés dans la révolution des femmes, ce qui rend sa mémoire encore plus significative pour nous. Elle va beaucoup nous manquer. Mais nous sommes conscientes que la manière la plus significative et la plus précieuse de commémorer est de réaliser nos rêves et nos espoirs communs.

Le jour même où nous avons appris la nouvelle de la mort de Meredith, l’État turc a mené des attaques de drones et d’obus au Rojava, tuant quatre personnes et blessant cinq autres, dont des enfants. L’un des civils qui ont été tués dans ces attaques est Zeynep Saroxan Mihemed, coprésidente du département de la justice de l’administration autonome de la région de Jazeera et ancienne présidente du département des femmes. Ces assassinats ciblés, qui constituent un autre crime de guerre de l’État turc, suscitent une profonde colère. Mais ils nous font encore et encore prendre conscience de la nécessité urgente d’arrêter les attaques contre notre révolution en construisant un immense mur de soutien et de solidarité internationale pour la défense du Rojava.

C’est ce pour quoi Meredith Tax a travaillé sans se fatiguer et c’est ce que nous continuerons à faire – plus puissantes, déterminées, avec une grande colère et un moral révolutionnaire. »

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici