Manifestants à Téhéran: «Kurdistan, Kurdistan, les yeux et la lumière de l’Iran !»

0
106
IRAN – Lors d’une des protestations provoquées par le meurtre de Mahsa Amini, une jeune Kurde de 22 ans tuée par la police des mœurs, des manifestants scandent à Téhéran «Kurdistan, Kurdistan, les yeux et la lumière de l’Iran !» alors que le régime iranien commet des crimes de guerre dans les provinces kurdes où il a coupé l’internet.
 
L’activiste Polla Garmiany dénonce l’attitude des médias occidentaux qui se focalisent uniquement sur l’aspect misogyne du régime colonialiste iranien qui depuis des décennies extermine les Kurdes du Rojhilat.
 
Polla Garmiany a écrit:
 
« Même les Perses de Téhéran comprennent qu’il s’agit autant des femmes que des Kurdes et de la façon dont l’Iran traite les minorités. Mais les médias et la politique occidentaux ignorent toujours ce fait. »
 
Oui, les mollahs se nourrissent du sang des Kurdes et des femmes. Parler du voile obligatoire en Iran, mais occulter le colonialisme perse au Kurdistan est préjudiciable pour les médias digne de ce nom. D’ailleurs, en ce moment même, l’internet est coupé au Kurdistan iranien et les manifestants sont abattus à balle réelle. Chose qu’on ne voit pas dans d’autres régions d’Iran où il a des manifestations similaires…
 
Mahsa (Jina) Amini était une jeune Kurde de 22 ans. Elle a été tuée par la police des mœurs à Téhéran car « mal voilée». Alors que le régime iranien prétendait qu’elle était morte à cause des problèmes de santé antérieurs, un scanner du crâne de Jina Amini montre une fracture osseuse, une hémorragie et un œdème cérébral.
 
#LetUsTalk #WhiteWednesdays #MahsaAmini #TwitterKurds #مهسا_امینی #Rojhilat #Mahsa_Amini

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici