AccueilEuropeFrance"Arméniens et Kurdes représentent l’exception démocratique de cette région en proie aux...

« Arméniens et Kurdes représentent l’exception démocratique de cette région en proie aux régimes autoritaires et à la poussée djihadiste »

PARIS – Le site Marianne a publié une tribune d’Ara Toranian qui exhorte à saisir le Conseil de sécurité de l’ONU pour mettre fin aux crimes de guerre commis par l’armée de l’Azerbaïdjan en Haut-Karabakh (Nagorny Karabakh).
 
Ara Toranian, directeur du magazine Les Nouvelles d’Arménie et co-président du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF), déclare que les Arméniens et les Kurdes représentent l’ « exception démocratique de cette région (Moyen-Orient / Caucase) en proie aux régimes autoritaires et à la poussée djihadiste » . Deux peuples qui ont subi / subissent des génocides entre les mains d’Ottomans / Turcs depuis des siècles. 
 
Toranian écrit que: « (…) les Arméniens n’ont pas le droit de vivre dans les territoires contrôlés par le régime du président azerbaïdjanais Ilham Aliev. Pas plus aujourd’hui qu’hier. Aussi heurtant soit-elle, cette situation ne constitue, cependant, en rien une surprise. L’histoire a hélas largement démontré qu’il n’y a pas de place pour eux dans les zones où le panturquisme règne en maître. Quand bien même, ou justement sans doute en raison du fait qu’ils habitent ces lieux depuis presque 3 000 ans, ce qui leur confère le bénéfice de l’antériorité, une réalité historique insupportable à l’axe Ankara-Bakou. Autre facteur aggravant pour les Arméniens : ils représentent avec les Kurdes l’exception « démocratique » de cette région en proie aux régimes autoritaires et à la poussée djihadiste. Un handicap alourdi par leur péché originel : être la première nation à avoir adopté le christianisme comme religion d’État en 301. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici