AccueilKurdistanBashurLa Turquie mobilise des mercenaires turkmènes à Kirkouk

La Turquie mobilise des mercenaires turkmènes à Kirkouk

IRAK / KURDISTAN DU SUD – Profitant du chaos politique irakien, la Turquie a mobilisé les mercenaires turkmènes dans la ville kurde de Kirkouk qu’elle veut dékurdifier.
 
L’État turc a mobilisé les mercenaires turkmènes du Front turkmène, qu’il a entraînés et armés, à Kirkouk.
 
L’État turc provoque le chaos en Irak depuis longtemps, notamment à Kirkouk, à travers le Front turkmène qui est une formation fasciste, et entraîné et armé par l’État turc.
 
Selon les informations de RojNews, Ersed Salihi, l’ex-président du Front turkmène, connu pour sa haine anti-kurde, a fait des déclarations provocatrices après les affrontements qui ont éclaté à Bagdad.
 
Dans une vidéo diffusée, on voit que Salihi a rassemblé autour de lui des membres du Hashdi turkmène et certains membres de l’armée irakienne, défiant et menaçant à Kirkouk.
 
Salihi a déclaré : « Que les amis de ces héros se réjouissent et que les ennemis aient peur. Kirkouk est en sécurité sous le contrôle des forces de défense de Kirkouk. Pendant ces conflits en Irak, Kirkouk sera sous notre contrôle ».
 
On craint que ces menaces de Salihi, qui n’a aucune responsabilité militaire, ne déclenchent un nouveau conflit en Irak, notamment contre les Kurdes.
 
Des miliciens chiites pro-Iran dépêchés à Kikouk
 
Par ailleurs, des forces de mobilisation populaire (PMF) ont été envoyées à Kirkouk, de peur que les Kurdes ne reprennent le contrôle de la ville. L’Etat islamique attend également son opportunité dans ces zones.
 
Kirkouk avait été reprise par les forces chiites suite au référendum d’indépendance de 2017 organisé par le gouvernement autonome kurde d’Irak.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici