L’Occident doit stopper Erdogan pour protéger l’Europe

0
290

PARIS – De retour du Rojava après une série de rencontres avec les dirigeants kurdes, l’ex-ministre français des affaires étrangères, Bernard Kouchner, et l’écrivain Patrice Franceschi exhortent l’Occident à empêcher une nouvelle excursion militaire turque dans le nord de la Syrie. Ils déclarent qu’en cas d’invasion turque au Rojava, l’État islamique reviendra en force, menaçant la sécurité des pays européens, comme il l’avait fait avant sa défaite militaire en Syrie et en Irak.

Bernard Kouchner et Patrice Franceschi ont publié une tribune sur le site Le Monde pour alerter les dirigeants européens du danger qui les menace à travers les agissements turcs au Rojava et demandent que l’Occident stoppe Erdogan pour protéger l’Europe.

Extraits de la tribune publiée dans le Monde:

« Si nous laissons Erdogan envahir à nouveau le Kurdistan syrien, on peut être certain du retour de l’organisation Etat islamique dans les régions dont nous l’avions chassé – avec, à la clé, la renaissance potentielle d’un terrorisme de masse dirigé contre nous, puisque nous demeurons la cible privilégiée de ces djihadistes, comme à l’époque de l’attaque contre le Bataclan.

Pour éviter ce retour en arrière, une chose au moins est impérative : que la France, l’Amérique, l’Europe et les Nations unies prennent enfin une position ferme, commune et publique pour arrêter Erdogan. Nous n’avons pas encore entendu leur voix. Des solutions politiques et militaires existent pourtant. Manque encore la volonté. »

A lire la suite sur le site Le Monde

Bernard Kouchner et Patrice Franceschi: « Si nous laissons la Turquie envahir le Kurdistan syrien, on peut être certain du retour de l’Etat islamique »

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici