Avec ses drones tueurs, la Turquie tue les Kurdes du Rojava, sans envahir la région

0
337
SYRIE / ROJAVA – Privée du feu vert des puissances mondiales et régionales pour envahir le Rojava, la Turquie a misé sur les attaques de drones pour massacrer les Kurdes syriens. En deux jours, près de 15 personnes – dont des femmes et des enfants – ont été tuées ou blessées par des drones tueurs turcs dans le nord de la Syrie. Les États-Unis, qui disposent de quelque 2 000 hommes pour protéger la région et soutenir les forces locales, ne réagissent toujours pas alors que les Kurdes demandent l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne pour le Rojava (#NoFlyZone4Rojava).
 
Alors que les forces turques continuaient d’intensifier leurs opérations aériennes dans les zones sous le contrôle de l’administration autonome dans le nord et le nord-est de la Syrie, l’Observatoire syrien des droits humains (OSDH / SOHR) documenté quatre attaques de drones menées par la Turquie au cours des dernières 48 heures. Les forces turques ont mené deux attaques contre Kobanê tandis que deux drones ont frappé Qamishlo, dans la province d’Al-Hasakah.
 
Les attaques de drones turcs ont fait six morts parmi les militaires, dont quatre femmes, et au moins huit blessés.
 
Voici les détails des attaques de drones turcs entre 20 et 22 juillet:
 
• 20 juillet : Un drone turc a frappé une zone près de l’académie des Forces démocratiques syriennes (FDS), dans la campagne de Kobanê, à l’est d’Alep, tuant trois combattants des FDS, dont une femme.
 
• 21 juillet : Un drone turc a frappé un véhicule militaire des FDS dans le village de Qira, à près de 40 kilomètres de la frontière syro-turque au sud-ouest de Qamishlo, faisant des victimes.
 
• 22 juillet : Un drone turc a tiré deux missiles autour d’un poste militaire des forces du régime dans le village de Zur Maghar dans la campagne occidentale de Kobanê, à l’est d’Alep, sans faire de victimes.
 
• 22 juillet : trois femmes des unités de protection des femmes (YPJ) ont été tuées suite à l’attaque d’un drone turc contre leur voiture sur la route Qamishli -Al-Malkiyah (Derik) dans la province d’Al-Hasakah. D’autres personnes ont été blessées par des éclats d’obus alors qu’elles passaient dans le secteur.
 
Ainsi, le nombre d’attaques menées par des drones turcs sur les zones contrôlées par l’Administration autonome du nord et du nord-est de la Syrie (AANES) depuis début 2022 a atteint 38. Ces attaques ont fait 27 morts, dont deux enfants et neuf femmes, et plus de 74 autres blessés.
Voici une répartition mensuelle des attaques de drones turcs en 2022 :
 
• Janvier : Trois attaques ont fait trois morts et 13 blessés.
 
• Février : dix attaques tuent huit personnes, dont deux enfants et une jeune combattante, et blessent 21 autres.
 
• Mars : Deux attaques blessent deux personnes.
 
• Avril : 11 attaques font 6 morts dont 3 femmes et 19 blessés.
 
• Mai : quatre attaques ont fait trois morts, dont une femme, et sept blessés.
 
• Juin : Trois attaques ont fait un mort et cinq blessés parmi les combattants.
 
• Juillet : cinq attaques ont fait sept morts, dont quatre femmes, et neuf blessés.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici