PARIS. Un couple d’artistes arméno-kurdes expose au pied de Montmartre

0
262

PARIS – L’artiste kurde, Ziya Aydin et sa compagne d’origine arménienne Annie Kouyoumdjian exposent aux côtés de 2 autres artistes plusieurs de leurs œuvres à la galerie Trois Frères, au pied de Montmartre.

Les abonné.e.s de Kurdistan au féminin ont découvert Ziya Aydin grâce à son livre « Contes kurdes de Dersim » sorti en 2021. Mais Ziya Aydin est avant tout un peintre et maître-verrier qui enseigne et travaille dans son atelier parisien depuis plus de 30 ans.

Deux hommes allumant des bougies devant les sources sacrées de Munzur (région de Dersim) – Ziya Aydin

Bien que vivant à Paris depuis plus de 30 ans, Ziya Aydin est resté au Kurdistan, dans son esprit, comme en témoignent ses nombreux peintures de paysages. En effet, en visitant l’atelier parisien d’Aydin remplis de tableaux, on a l’impression d’être au Kurdistan. Dans cet espace de quelques mètres carrés, vous avez sous vos yeux les montagnes et les rivières de Dersim, les grottes surplombant la ville antique d’Hasankeyf engloutie par l’État turc sous les eaux du barrage Ilisu en 2020 et des scènes de vie campagnarde au Kurdistan.

Annie Kouyoumdjian

Annie Kouyoumdjian est une peintre passionnée par l’art abstrait, ou plus précisément, passionnée par la transformation du réel jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un reflet. C’est comme un vêtement délavé tant de fois qu’on devine plus qu’on ne voit ses couleurs autrefois éclatantes. En plus d’être peintre, Kouyoumdjian enseigne la musique et joue à perfection du bandonéon.

Ziya Aydin et Kouyoumdjian Annie exposent à la galerie 3f avec deux autres peintres du quartier qui sont Gérard Etienne Mathey et Martine Mabilleau. Cette jolie expo qui a pour titre « Dialogues » est à voir jusqu’au dimanche 24 juillet entre 15 heures et 21 heures.

 

Adresse:
Galerie 3f
58 rue des Trois Frères
75018 PARIS
Métro Abbesses ou Pigalle
‭Tel: 06 63 22 48 68

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici