Accueil Europe Belgique ROJAVA. La Belgique a rapatrié 16 femmes et enfants de DAECH

ROJAVA. La Belgique a rapatrié 16 femmes et enfants de DAECH

0
131

SYRIE / ROJAVA – Les autorités kurdes du Rojava ont remis 6 femmes et 16 enfants de l’Etat islamique à une délégation belge.

Le Service des relations extérieures de l’Administration autonome du nord et de l’est de la Syrie (AANES) a reçu le 19 juin une délégation du ministère belge des Affaires étrangères présidée par l’envoyé spécial belge pour la Syrie Hubert Cormann.

La délégation a été accueillie par Ebdulkerîm Omer, co-président du Département des relations extérieures, et les co-présidents adjoints Fener El-Giêt et Ebîr Eliya.

Les responsables de l’AANES et la délégation belge ont également parlé d’une solution politique en Syrie selon la résolution 2254 de l’ONU.

Les attaques et menaces turques contre le nord et l’est de la Syrie, la situation économique et humanitaire dans les régions de l’administration autonome et les camps et la situation des réfugiés ont également été abordées lors de la réunion.

« Les menaces d’invasion de l’État turc causeront un problème de sécurité dans la région et conduiront à une nouvelle vague de migration. Cela va provoquer un nouveau drame humanitaire. De plus, cela créera une opportunité pour l’organisation terroriste DAECH de réorganiser et de contrôler de nombreuses régions », a déclaré Ebdulkerîm Omer lors de la réunion.

Omer a souligné que l’Administration autonome est confrontée à des obstacles majeurs dans les domaines de l’économie et de la sécurité. « Nous avons appelé la communauté internationale à former un tribunal international pour juger les membres de l’EI. Nous avons également demandé à la communauté internationale d’assumer ses responsabilités envers ses citoyens détenus dans le nord-est de la Syrie et de soutenir l’administration autonome pour améliorer la situation sécuritaire et humanitaire dans les prisons et les camps. Cependant, réagir ne suffit pas pour mettre fin au terrorisme et à la violence. »

Cormann: Nous sommes conscients de l’importance des FDS

Le représentant belge, Hubert Cormann, a déclaré que le gouvernement belge soutenait un règlement politique global pour toutes les composantes politiques et sociales du peuple syrien conformément à la résolution 2254 de l’ONU.

« Notre gouvernement continuera de fournir une aide humanitaire au peuple syrien et aux habitants du nord et de l’est de la Syrie », a fait remarquer Cormann.

Cormann a déclaré que le gouvernement belge est bien conscient de l’importance du rôle des FDS dans la lutte contre le groupe terroriste DAECH. « La lutte pour votre propre sécurité fait également partie de la guerre mondiale contre le terrorisme » , a déclaré Cormann.

A l’issue de la rencontre, le Service des Relations Extérieures de l’AANES a remis 6 femmes et 16 enfants des familles de l’Etat islamique à la délégation belge.

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici