Un cadre de l’administration du Rojava parmi les victimes tuées par un drone turc au Kurdistan d’Irak

0
132

KURDISTAN DU SUD – Hier, un drone turc a visé une voiture dans la province kurde de Sulaymaniyah, au Kurdistan d’Irak. L’attaque aurait fait 4 morts, dont Ferhad Şiblî, vice-président du conseil exécutif de l’administration du Rojava, et un blessé.

Quatre personnes ont été tuées et une autre blessée dans une attaque de drone contre une voiture près du village de Berlut, au nord de la ville de Kelar, près de la ville de Sulaymaniyah, au Kurdistan du Sud (nord de l’Irak), vendredi matin. On ne savait pas initialement qui étaient les victimes et à quel État appartenait le drone. L’Administration autonome du nord et de l’est de la Syrie (AANES) a annoncé que l’une des quatre victimes était Ferhad Şiblî, vice-président du conseil exécutif de l’AANES. La Turquie aurait bombardé un véhicule civil depuis les airs. Aucune information n’est encore disponible sur l’identité des autres victimes.

Ferhad Şiblî était à Sulaymaniyah pour des soins médicaux et des entretiens, l’AANES a déclaré : « L’attaque vise à détruire systématiquement l’administration autonome et notre peuple. L’État turc ne respecte pas les normes juridiques internationales et commet un génocide. L’administration autonome appelle le gouvernement de la région du Kurdistan d’Irak (KRI) et l’Irak à assumer leurs responsabilités et à adopter une position claire sur les attaques terroristes turques. »

L’espace aérien irakien est contrôlé par les États-Unis. Mercredi, un drone turc a bombardé la ville de Sinune à Shengal (Sinjar), tuant un enfant et blessant sept personnes, dont certaines grièvement. Shengal est la patrie historique des Yézidis victimes de pogromes depuis des siècles.

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici