La Turquie demande à la Suède et Finlande de lui livrer une dizaine de militants kurdes

0
147
La Turquie a demandé aux autorités suédoises et finlandaises de ne plus tolérer la présences des activistes kurdes sur leur sol, à les livrer à la Turquie et de lever tous les embargos sur les armes contre Ankara les deux pays veulent rejoindre l’OTAN.
 
Les organisations kurdes ont dénoncé le chantage turc visant la Suède et la Finlande pour ne pas avoir criminalisé le PKK et la lutte kurde contre le colonialisme au Kurdistan.

Le Centre de la société démocratique kurde en Suède (NCDK-Suède) a publié une déclaration disant que le gouvernement suédois devrait prendre position sur la lutte pour la liberté kurde et ne pas laisser les Kurdes devenir des pions sur la scène internationale alors qu’ils ont vaincu DAECH au Rojava et en Syrie. 

 
La Suède et la Finlande ont décidé de devenir membres de l’Otan. L’invasion de l’Ukraine par la Russie les a poussés à abandonner leur position neutralité entre les bloques Est-Ouest.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici