Des activistes kurdes demandent à l’OTAN d’exclure la Turquie

0
199
Ce lundi, le président turc Erdogan a affirmé que ni la Suède ni la Finlande « n’ont une position claire contre les organisations terroristes », accusant les deux pays nordiques d’abriter des groupes terroristes, y compris des militants kurdes, et de refuser les demandes d’extradition émises par la Turquie.
 
La Turquie porte un coup dur à l’OTAN en pleine guerre ukrainienne, en s’opposant à l’entrée dans l’OTAN de la Suède et de la Finlande. La non criminalisation du peuple kurde par ces deux pays a suffi à la Turquie d’agir contre les intérêts de l’OTAN dont elle est membre.
 
Activistes kurdes: C’est la Turquie qui soutient les groupes terroristes
 
De nombreux activistes kurdes appellent l’OTAN à exclure la Turquie de ses rangs et demandent à la Suède et Finlande de mettre la Turquie sur la liste des pays soutenant le terrorisme. Ils déclarent que la Turquie a soutenu les groupes terroristes islamistes, dont DAECH et Hamas.
 
Le politicien kurde basé aux Etats-Unis, Diliman Abdulkader a été particulièrement éloquent ce soir en appelant l’Occident à ne pas laisser la Turquie prendre en otage la souveraineté de leurs pays. Il a écrit sur Twitter: « La Turquie veut que l’Occident déteste les Kurdes comme il le fait. La Turquie se met en colère lorsque les pays occidentaux comprennent le sort des Kurdes. 
 
Rejetez la haine de la Turquie envers les Kurdes. Ne laissez pas la Turquie prendre en otage la souveraineté de votre pays. »
 
Abdulkader a rappelé que le PKK n’était pas une menace pour l’Occident, tout en dénonçant le soutien turc aux groupes jihadistes en Syrie en partageant une vieille vidéo dans laquelle on voit des membres de DAECH saluer des soldats turcs à la frontière syrienne, ajoutant que « La Turquie est un terreau fertile pour le terrorisme. Le Hamas a un QG à Istanbul, l’État islamique a le libre passage dans toute la Turquie, Ankara soutient al-Qaïda, l’AKP et les Frères musulmans sont des amis, les Talibans se rendent en Turquie. »
 
L’Europe se range derrière la Suède et la Finlande
 
La Finlande et la Suède ont officialisé leur demande d’adhésion à l’Otan. Les deux pays ont le soutien de l’Occident, malgré le blocage turc et des menaces russes. La France a annoncé qu’elle se tiendra aux côtés de la Finlande et de la Suède en cas d’agression tandis que le gouvernement britannique a déclaré qu’il veut que les deux pays puissent rejoindre l’OTAN dès que possible.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici