La Turquie fabrique des fake news pour tuer impunément les Kurdes du Rojava

0
114
SYRIE / ROJAVA – Le ministère turc de la Défense a accusé les combattants kurdes d’avoir lancé jeudi des roquettes et procédé à des tirs de mortier depuis la Syrie lors d’une attaque contre un poste frontière militaire à Gaziantep / Karkamış.
 
Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont condamné la propagande mensongère turque les accusant d’avoir attaqué Karkmish et ont déclaré que la Turquie utilise l’attaque contre Kargamış pour justifier et légitimer ses attaques permanentes contre le Rojava.
 
Les FDS ont publié le communiqué suivant en réponse aux accusations turques :
 
« Selon des rapports publiés le 12 mai par le ministère turc de la Défense, affirmant que nos forces ont bombardé la région frontalière de Karkmish du côté turc, nous affirmons que nos forces n’ont rien à voir avec l’attaque mentionnée. L’État d’occupation turc utilise ces nouvelles fabriquées (…) pour lancer des attaques contre les régions du nord et de l’est de la Syrie.
 
Ce qui est vrai, cependant, c’est que l’État d’occupation turc et ses mercenaires ciblent intensément les villages de Kobane, Ain Issa, Manbij et Shehba. Plus de 29 villages ont été bombardés depuis le matin du 12 mai. La Turquie utilise l’attaque contre Karkmish pour justifier et légitimer ses attaques contre nos régions.
 
Nous réaffirmons que cet incident est une conspiration et un plan mis en place par l’occupation turque, visant à de nouvelles attaques contre le nord et l’est de la Syrie.
 
Notre peuple et notre opinion publique ne devraient pas faire confiance à de telles fausses nouvelles publiées par l’État d’occupation turc. »
 
Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici