KURDISTAN. Huit soldats turcs tués dans des actions de guérilla kurde

0
154
KURDISTAN DU SUD – Huit soldats turcs sont morts dans des actions des combattants kurdes contre les forces d’invasion turques au Kurdistan du Sud les 9 et 10 mai annonce la guérilla kurde qui ajoute que l’armée turque utilise des armes chimiques.
 
L’aviation turque a bombardé les bases du PKK au Kurdistan du Sud (nord de l’Irak) 41 fois depuis le 7 mai, selon le dernier communiqué des Forces de défense du peuple (HPG), branche armée du PKK, sur la guerre en cours au Kurdistan.
 
Le communiqué du centre de presse du HPG indique : « La résistance courageuse des guérilleros de la liberté du Kurdistan se poursuit. Nos forces ont mené des actions les 8 et 9 mai en utilisant de nombreuses tactiques différentes telles que la défense aérienne, les armes lourdes et le combat rapproché. les forces d’occupation, dans leur impuissance, ont bombardé nos zones de résistance des centaines de fois avec des obusiers et 41 fois avec des avions de chasse, mais n’ont obtenu aucun résultat. En conséquence, elles ont de nouveau recours à des méthodes lâches et ont commis des crimes de guerre en utilisant massivement des armes chimiques contre nos positions de combat. Malgré les sales méthodes de guerre de l’État colonial turc, nos forces continuent de porter des coups durs aux occupants. Dans les actions de nos forces, huit occupants ont été punis et neuf autres blessés. De plus, deux caméras de surveillance systèmes (…) et un détecteur de mouvement ont été détruits, et une position ennemie a été endommagée. »
 
HPG a fourni les détails suivants sur les actions des guérilleros :
 
Avaşîn
 
L’armée turque continue d’essayer de capturer les positions de la guérilla sur le massif montagneux de Werxelê. Les guérilleros ont forcé les forces d’invasion à se retirer partiellement à plusieurs reprises en utilisant des armes lourdes et des tireurs d’élite le 9 mai; tuant deux soldats et en blessant cinq autres. Le même jour, la guérilla YJA Star (Branche féminine du HPG) a détruit un système de surveillance par caméra, un piège photographique et un détecteur de mouvement installés par l’armée turque dans la zone. L’armée turque a utilisé des armes chimiques.
 
Zap
 
Le 8 mai, un soldat a été abattu par un tireur d’élite du HPG à Girê Şehîd Harûn dans la zone de résistance de Kuro Jahro. Diverses autres actions de guérilla ont eu lieu le 9 mai, dont les détails sont les suivants :
 
-L’armée turque a bombardé les positions de Şehîd Berwedan dans la zone de résistance de Şehîd Şahîn entre 9h30 et 14h avec des armes chimiques et des explosifs, puis a tenté d’avancer. La guérilla est intervenue et des combats acharnés s’en sont suivis, entraînant un retrait partiel des forces d’invasion. Un système de caméras de surveillance a également été détruit par la guérilla.
 
-La guérilla est intervenue avec des armes lourdes contre une unité militaire turque qui a tenté d’attaquer les positions de combat dans la zone de résistance de Şehîd Şahîn avec des explosifs. En conséquence, l’unité a dû battre en retraite sur une courte distance.
 
– Un autre assaut de guérilla avec des armes lourdes a eu lieu dans la zone de résistance de Werxelê, et le nombre de soldats tués ou blessés n’a pas pu être déterminé.
 
-Un soldat a été abattu par un tireur d’élite du HPG à Girê Şehîd Cûdî dans la zone de résistance de Karker.
 
-A Kuro Jahro, un soldat a été tué dans une guérilla menée à l’arme lourde, et une position turque a été endommagée. Quelques heures plus tard, une action des forces de défense aérienne de Şehîd Delal tue trois soldats et en blesse quatre autres.
 
Attaques continues de l’armée turque
 
Entre le 7 et le 10 mai, l’armée de l’air turque a bombardé 41 fois les régions d’Avaşîn, Metîna et Zap. Le 9 mai, 12 frappes aériennes ont touché les zones de Gundê Fila, Girê Amediye, Girê FM et Girê Cûdî dans la région de Zap. Girê FM et Girê Cûdî ont également été bombardés avec des obusiers depuis des bases turques dans la zone frontalière. Les régions de Saca, Karker, Ava Zapê, Girê Şehîd Fedakar, Şikefta Birîndara et Kuro Jahro ont été bombardées à 23 reprises par des avions de chasse les 7, 8, 9 et 10 mai, et la région de Çemço a été attaquée à l’obusier le 8 mai.
 
À Metîna, des avions de combat turcs ont bombardé Girê Hakkarî à quatre reprises le 9 mai, et il y a également eu d’autres attaques avec des obusiers. La zone de résistance de Werxelê à Avaşîn a été attaquée deux fois aujourd’hui depuis les airs.
 
« Personne ne doit servir l’ennemi »
 
HPG a ajouté que : « L’État occupant turc veut occuper chaque place au Kurdistan et exploiter toutes les valeurs. Son objectif actuel est de consolider l’occupation et l’exploitation dans la région de Besta à Botan en construisant une route militaire vers la région de Mêrgûmar. Il utilise des paramilitaires et fait couper les arbres à Mêrgûmar. Personne ne devrait servir la politique hostile qui mène à l’occupation et à l’exploitation du Kurdistan. Nous devons nous abstenir de détruire la nature du Kurdistan. Contre-forces qui continuent ces crimes et servent l’ennemi devient une cible pour nous. »
 
Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici