IRAN. 7 activistes kurdes arrêtés à la veille du 1er mai

0
111
IRAN / ROJHILAT – À la veille du 1er mai, Journée internationale des travailleurs, au moins sept activistes kurdes de Baneh ont été arrêtés par le régime iranien le mardi 26 avril. On ne sait pas les raisons de leur arrestation.
 
Le mardi 26 avril, les forces de renseignement ont assiégé simultanément les maisons de ces sept militants kurdes et les ont arrêtés sans aucun mandat.
 
L’un des sept civils arrêtés, Nishteman Rahmati, l’épouse de Saeed Mohammadi, a été libérée le même jour. Les six autres civils, dont Hassan Ezati, responsable du syndicat du travail de Baneh, Parvin Abdullah Panah, militante des droits civiques et des droits des femmes et l’épouse d’Hassan Ezati, Omar Soleimani, 58 ans, militant syndical et ancien prisonnier politique, Saeed Mohammadi, 41 ans, également militant syndical et ancien prisonnier politique, Afshin Rahimi et Fateh Majidi, 64 ans, enseignante licenciée et ancienne prisonnière, ont été transférés au centre de détention des renseignements iraniens à Sanandaj.

Les militants kurdes ont été violentés et leurs téléphones portables confisqués lors des arrestations.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici