AccueilKurdistanBakurTURQUIE. Le pays tueur d'enfants kurdes célèbre la fête des enfants

TURQUIE. Le pays tueur d’enfants kurdes célèbre la fête des enfants

TURQUIE – Aujourd’hui 23 avril, l’État turc célèbre, la fête des enfants à travers tout le pays, y compris au Kurdistan du Nord (Bakûr) et dans le nord de Chypre depuis l’occupation de l’île par la Turquie en 1974. Ce même État qui tue des enfants kurdes depuis un siècle à cause de leurs origines ethniques, sans parler de la date du 23 avril qui précède le 24 avril, la journée de commémoration du génocide arménien commis par l’Empire ottoman en 1915…

Rien que ces 20 dernières années, sous le gouvernement AKP, plus de 200 enfants kurdes ont été tués par les forces armées turques à l’intérieur des frontières de la Turquie. Des dizaines d’autres enfants kurdes ont été tués à Afrin, Serê Kanîyê et d’autres parties du Rojava par les forces turco-jihadistes ces dernières années.

Uğur Kaymaz, Ceylan Önkol et Berkin Elvan ne sont que 3 de ces enfants tués pour ne pas avoir été de « bons Trucs ». Cette « fête » d’enfants est un mensonge célébré sur des cadavres d’enfants kurdes, arméniens, syriaques, yézidîs ou arabes tués par l’empire ottoman hier, l’État turc aujourd’hui…

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici