La Turquie suit l’Iran en matière d’emprisonnement des écrivains

0
203
L’indice 2021 de la liberté d’écriture de PEN America a classé les pays qui emprisonnent le plus d’écrivains et d’universitaires. La Turquie est le seul pays membre de l’OTAN à se trouver dans le top 10 des meilleurs geôliers et persécuteurs d’écrivains, à l’instar de Gulgeş Deryaspî et Meral Şimşek, deux écrivaines kurdes persécutées par la « justice » turque depuis des années.
 
Les 10 premiers pays champions de persécution des écrivains sont:
 
1. Chine
2. Arabie Saoudite
3. Birmanie
4. Iran
5. Turquie
6. Égypte
7. Biélorussie
8. Viêt Nam
9. Inde
10. Érythrée
 
« La Turquie a connu une diminution du nombre d’écrivains emprisonnés, la plaçant au cinquième rang des pires geôliers. Cependant, ce chiffre ne tient pas compte des autres menaces à la liberté d’expression, notamment les procès fastidieux, les tentatives d’extradition et les agressions physiques auxquelles sont confrontés les écrivains en Turquie et en exil, » PEN America dans son rapport d’Indice de liberté d’écriture 2021.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici