AccueilMondeEuropeCraintes pour la vie des combattants internationalistes qui ont dû se rendre...

Craintes pour la vie des combattants internationalistes qui ont dû se rendre aux Russes à Marioupol

L’unité du combattant britannique parti combattre l’invasion russe en Ukraine, Aiden Aslin – qui a également combattu aux côtés des YPG kurdes au Rojava – a été forcée de se rendre aux Russes dans la ville assiégée de Marioupol. On craint pour la vie d’Aiden Aslin et ses camarades. Certains commentateurs parlent du risque qu’ils soient exécutés par les Russes.
 
L’ancien soignant Aiden Aslin, 27 ans, a contacté sa famille au petit matin et a révélé qu’ils étaient à court de nourriture et de munitions.
 
Aiden Aslin, 27 ans, s’est porté volontaire contre les forces russes dans la région du Donbass en 2018. Aiden de Newark, dans le Nottinghamshire, servant dans la 39e brigade des Marines ukrainiens, publie des vidéos de la ligne de front depuis le début de la guerre.
 
Il a dit à un ami : « Cela fait 48 jours. Nous avons fait de notre mieux pour défendre Marioupol mais nous n’avons pas d’autre choix que de nous rendre aux forces russes. Nous n’avons ni nourriture ni munitions. Cela a été un plaisir pour tout le monde, j’espère que cette guerre se terminera bientôt. »
 
Une source qui lui a parlé au téléphone a ajouté: « Il a dit qu’il vous aimait tous. Il est fort d’esprit et n’a montré aucune faiblesse. »
 

1 COMMENTAIRE

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici