IRAN. Un prisonnier politique kurde condamné à mort

0
239
IRAN / ROJHILAT – Le prisonnier politique kurde, Firuz Musalou a été condamné à mort par la deuxième branche du tribunal révolutionnaire d’Ourmia. Musalou est accusé de « mohareb » (inimitié contre Dieu) en raison de son appartenance au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).
 
La condamnation lui a été officiellement annoncée le lundi 7 mars 2022 par les responsables de la prison centrale d’Ourmia. La dernière audience dans les charges retenues contre Firuz Musalou s’est tenue début mars.
 
Firuz Musalou, ancien membre du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), s’est rendu aux forces de sécurité le jeudi 11 juillet 2019, à la frontière de Sardasht.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici