AccueilMoyen-OrientIranIRAN. La police iranienne tue une mère kurde et son fils à...

IRAN. La police iranienne tue une mère kurde et son fils à Kermanshah

IRAN / ROJHILAT – Le 14 mars, la police iranienne a abattu deux Kurdes yarsans près d’un village de Dalahu, dans la province occidentale de Kermanshah.
 
Des policiers iraniens ont criblé de balles une voiture dans la région de Kermanshah, tuant ses deux occupants: Sourat Sayyadi et son fils Pouria Rezaei, 30 ans. Tous deux appartenait à la communauté kurde-yarsan.
 
Les corps des Sourat Sayyadi et Pourya Rezaei ont été emmenés au département de médecine légale de Sarpol-e-Zahab dans la province de Kermanshah et n’ont pas encore été restitués à leurs familles.
 
Une source contactée par le Réseau des droits de l’homme du Kurdistan (KHRN) a déclaré : « Dimanche à midi [le 14 mars], dans la région montagneuse de Mla Saraneh, près du site religieux de Babayadegar dans le village de Zardeh (…) la police a tendu une embuscade sous prétexte d’attraper des marchandises de contrebande. Ils ont ouvert le feu sur les occupants d’une voiture qui s’était arrêtée (…) Sourat Sayyadi et son fils Pourya Rezaei (…) ont été tués. »
 
La source a ajouté qu’en raison de la pression des institutions de sécurité sur la famille des victimes, aucun autre détail n’a été obtenu sur leur assassinat.
 
De plus, les forces de l’ordre ont subordonné la livraison du corps à la reconstitution du lieu de la fusillade par le conducteur de la voiture.
 
La mère et le fils tués résidaient dans le village de Kamran-e Rahman à Dalahu.
 
 
Qui sont les Kurdes yarsans?
 
Le yârsânisme ou yaresanisme est une religion qui est pratiquée exclusivement par les Kurdes entre le Kurdistan irakien et le Kurdistan iranien. « Yâresân » peut se comprendre comme Peuple de la vérité aussi bien que Homme de Dieu.
 
La communauté yarsan est l’une des minorités religieuses en Iran qui n’est pas reconnue comme une religion à part dans la constitution. Ses adeptes sont privés de presque tous les droits politiques et sociaux.
 
 
Les Yarsans vivent principalement dans les provinces de Kermanshah, Lorestan, Hamadan, Kurdistan, Azerbaïdjan, Qazvin, Alborz, Téhéran, Gilan et Mazandaran. La province de Kermanshah est connue comme le centre principal de cette religion.
 
 
Bien qu’il n’y ait pas de statistiques officielles sur le nombre d’adeptes de cette religion, la population des Yarsans en Iran, certaines sources parlent d’un à trois millions de Yarsans.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici