L’Europe est protégée de DAECH grâce à la guérilla kurde

0
863

SUISSE – Andreas Kirstein, membre du conseil municipal de Zurich, a déclaré que l’Europe est protégée de l’État Islamique (EI / DAECH) grâce à la lutte de la guérilla kurde et au lourd tribut que celle-ci a payé. Il a appelé l’Europe à retirer le PKK de la liste des organisations terroristes afin de parvenir à une paix durable au Kurdistan et au Moyen-Orient.

Andreas Kirstein, l’un des participants à la campagne de l’Initiative Justice pour les Kurdes, a déclaré que le PKK doit être retiré de la liste des organisations terroristes afin de parvenir à une paix durable au Kurdistan et au Moyen-Orient.

La campagne en cours pour retirer le PKK de la liste des organisations terroristes de l’Union européenne (UE) est soutenue par l’auteure lauréate du prix Nobel Elfriede Jelinek, le philosophe Slavoj Žižek, l’expert en droit international, le professeur Norman Paech, le secrétaire général de l’EUTCC, le professeur Michael M. Gunter. et la membre fondatrice de l’Organisation des Mères de la Plaza de Mayo, Nora Cortinas.

Andreas Kirstein de l’Alternative Liste (AL) est également membre du Pont de la Fraternité Zurich-Amed. Kirstein a parlé à ANF de la pétition introduite dans le cadre de la campagne en cours.

JE SOUTIENT LA LUTTE DU PKK

Kirstein a noté qu’il existe une importante communauté kurde en Suisse et qu’il ne pouvait rester indifférent à la persécution, à l’oppression et aux violations des droits de l’homme que subit le peuple kurde. « Je voulais rendre visible l’oppression et la persécution du peuple kurde en participant à plusieurs campagnes et activités pour la solution du problème kurde. Je soutiens la lutte du PKK et la campagne pour retirer le PKK de la liste du terrorisme. J’ai signé la pétition dans le but de contribuer à la lutte du peuple kurde », a déclaré Kirstein.

IL FAUT METTRE LA PRESSION SUR LA TURQUIE

Kirstein a fait remarquer que le PKK doit d’abord être retiré de la liste des organisations terroristes afin de parvenir à une paix durable au Kurdistan et au Moyen-Orient. Il a défendu que la communauté internationale devrait faire pression sur l’Etat turc afin de mettre fin à la guerre entre le PKK, qui est le représentant du peuple kurde, et l’Etat turc.

Le PKK EST LE REPRÉSENTANT LÉGITIME DES KURDES

Kirstein a déclaré que l’UE ferme les yeux sur la persécution du peuple kurde en raison du chantage des réfugiés, des accords militaires et commerciaux. « Le PKK est le représentant légitime du peuple kurde. Si la criminalisation du PKK prend fin, la Turquie se sentira sous pression et viendra à la table avec le PKK pour un nouveau cycle de pourparlers de paix. L’Europe ne doit jamais oublier le rôle important que les guérilleros kurdes ont joué pour éliminer l’EIIL et le prix qu’ils ont payé. Grâce aux combattants kurdes, les peuples d’Europe sont protégés des groupes djihadistes », a souligné Kirstein.

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici