TURQUIE. Mort d’un autre prisonnier politique kurde en cellule d’isolement

0
574
TURQUIE / BAKUR – On continue à assister à la mort en série des prisonniers politiques kurdes dans les prisons turques. Ramazan Turan, un paysan kurde de 70 ans, est décédé dans une cellule de d’isolement de la prison de haute sécurité de Van. Turan serait décédé des suites d’une crise cardiaque.
 
Ramazan Turan, 70 ans, est décédé après avoir été détenu dans une cellule de quarantaine solitaire de la prison de haute sécurité de Van. Turan serait décédé des suites d’une crise cardiaque.
 
Turan a été arrêté après que sa peine de prison de 6 ans et 3 mois pour « appartenance à une organisation terroriste [PKK] » ait été confirmée il y a 20 jours. La famille de Turan a été contactée par l’administration pénitentiaire, qui les a informés qu’il était décédé.
 
Hüseyin Turan, le fils de Ramazan Turan, qui a fourni des informations à ce sujet, a déclaré que son père avait été enfermé dans une cellule de quarantaine pendant 20 jours après avoir été emprisonné. Turan a ajouté que son père n’avait aucune maladie antérieure et qu’ils engageraient des poursuites judiciaires après avoir reçu le corps.
 
L’administrateur nommé à la tête de la municipalité métropolitaine de Van a refusé de fournir un corbillard ni cercueil pour Ramazan Turan. La famille a dû faire faire un cercueil à une scierie.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici