TURQUIE. En six jours, 3 prisonniers politiques kurdes morts en prison en Turquie

0
607
TURQUIE. En six jours, 3 prisonniers politiques kurdes morts en prison en Turquie
 
TURQUIE – Garibe Gezer, Abdülrezzak Şuyur et Halil Güneş étaient des prisonniers politiques kurdes. Ils sont morts en l’espace de six jours dans les geôles turques. Pour les défenseurs des droits des prisonniers, il s’agit de véritables meurtres.
 
Garibe Gezer était torturée et violée en prison. Elle est morte de façon suspecte le 9 décembre dernier dans la prison de Kocaeli / Kandıra. A la suite de son décès, des médias pro-Erdogan se sont réjouis de sa disparition disant que ça en faisait une terroriste de moins à nourrir en prison. Ils nous rappellent les paroles de leur ancêtre Kenan Evren (le « Pinochet turc ») qui avait défendu l’exécution d’Erdal Eren* (17 ans), en 1980, en déclarant: « Doit-on le nourrir plutôt que de le pendre? »
 
Abdülrezzak Şuyur, 56, était en prison depuis 1993 et condamné à la prison à vie. Il est mort hier d’un cancer des poumons dans la prison d’İzmir / Şakran.
 
Halil Güneş Halil Güneş, 51 ans, est décédé ce matin à la prison de Diyarbakir. Il avait été condamné à la prison à vie en 1993 à l’âge de 23 ans. Il souffrait depuis longtemps d’un cancer du poumon et des os.
 
Le régime turc laisse mourir des centaines de prisonniers malades kurdes, en violant les droits des prisonniers à avoir des soins. Quand il s’agit des Kurdes, la Turquie commet toutes sortes de crimes car personne ne lui demande des comptes, alors, pourquoi se gêner?
 
*Erdal Eren, 16 ans, était un militant du TDKP. Il fut placé en garde à vue avec 24 autres personnes durant une manifestation, et accusé du meurtre du soldat Zekeriya Önge durant celle-ci. Son âge a été modifié pour permettre sa pendaison qui a eu lieu le 13 décembre 1980 à Ankara.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici