FRANCE. Des militants de la Fête de l’Huma Bretagne exigent le retrait du PKK de la liste des organisations terroristes

0
523
LORIENT – Lors de la dernière Fête de l’Huma Bretagne de ce samedi à Lorient, des militants kurdes et français ont exhorté l’Europe à retirer le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) de la liste des organisations terroristes de l’UE.
 
La fête de l’Humanité Bretagne organisée par le PCF s’est tenue cette année en salle à Lanester où de nombreux syndicats et associations de la région Bretagne y ont ouvert leurs stands.
 
Les Kurdes de Lorient ont également assisté au festival et ont recueilli des centaines de signatures dans le cadre de la campagne « Le PKK est le peuple, le peuple ne peut pas être interdit ».
 
En visite sur le stand, des représentants du Parti Communiste Français du Morbihan, des représentants des Syndicats des Travailleurs du Morbihan, des élus locaux et certains représentants d’associations se sont déclarés toujours solidaires du peuple kurde et ont ajouté qu’il est dommage pour les pays de l’Union européenne que le PKK soit toujours sur la liste des organisations terroristes.
 
Des militants kurdes ont déclaré: « Nous ne devons pas oublier que le peuple kurde a payé un prix élevé en luttant contre la barbarie de l’État islamique et de l’État turc », et ont attiré l’attention sur l’isolement imposé au leader kurde Abdullah Öcalan, demandant sa libération immédiate.
 
Les politiques d’immigration des pays de l’UE ont été critiquées lors de panels organisés ce week-end. Les 30 réfugiés, pour la plupart kurdes, qui se sont noyés en tentant de traverser la Manche, ainsi que la situation de milliers de réfugiés à la frontière de la Pologne et de la Biélorussie ont été soulignés par de nombreux intervenants.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici