AccueilEuropeFranceMARSEILLE. Projection/débat en soutien à la presse kurde persécutée en Turquie

MARSEILLE. Projection/débat en soutien à la presse kurde persécutée en Turquie

MARSEILLE – Le Collectif Solidarité Kurdistan 13 organise une soirée projection / débat en soutien à la presse kurde persécutée en Turquie. La soirée organisée dans le cadre d’un cycle thématique en solidarité avec la résistance kurde aura lieu le 19 novembre prochain, au cinéma l’Alhambra avec la projection du film PRESS de Sedat Yilmaz qui sera suivi d’un buffet et d’un débat en présence de Léo PURGUETTE, Président du journal La Marseillaise.
 

« PRESS raconte la vie de la rédaction du journal Özgür Gündem, premier journal en langue kurde à Diyarbakır au début des années 90 alors que les pressions sur les journalistes se font de plus en plus menaçantes, poussant ces derniers à prendre des décisions cruciales. Le journalisme n’était donc plus une profession pour eux, mais une question de vie ou de mort. Ce film a obtenu de nombreux prix lors de festival cinématographiques. » 

 
A l’occasion de cette soirée ciné/débat, le Collectif Solidarité Kurdistan 13 a publié un communiqué pour rappeler l’état de la presse kurde et l’opposition démocratique en Turquie victimes d’une répression digne d’un régime fascisant. 
 
Voici le communiqué du Collectif Solidarité Kurdistan 13: 
 
Dans le cadre de la campagne de retrait du PKK de la liste des organisations terroristes, le Collectif Solidarité Kurdistan 13 entame un cycle d’initiative thématique qui débutera le 19 novembre par une soirée Ciné-Débat avec la projection du film PRESS de Sedat Yilmaz, en présence de Monsieur Léo PURGUETTE, Président du journal La Marseillaise.
 
Cet évènement est destiné à apporter notre soutien aux prisonnier.e.s politiques en Turquie, en sensibilisant l’opinion publique sur le déni de démocratie et la répression d’État dans ce pays où la législation anti-terroriste n’est autre qu’une arme massive pour broyer toute voix dissidente.
Invitation soirée Ciné-Débat
 
L’état de la presse libre dans les années 1990 et la dure répression qui s’abat sur la population kurde en Turquie, est le thème du film remarquable, Press, de Sedat Yilmaz réalisé en 2010 (multirécompensé).
 
Le réalisateur reconstitue la chronique de ce que le premier journal en langue kurde a vécu : interdictions, arrestations, tortures, assassinats au sein de son équipe rédactionnelle, qui poursuit pourtant le combat dans des conditions hallucinantes.
 
A travers le quotidien Özgür Gündem (l’Agenda Libre), le journalisme est conçu comme un moyen de résistance qui fait résonner la voix du mouvement kurde.
 
A l’heure où un acharnement judiciaire s’abat sur de nombreuses personnalités (artistes, avocats, défenseurs des Droits de l’Homme, écrivains, essayistes, journalistes, syndicalistes…) pour avoir participé à la campagne « Rédacteurs en chef en alerte » organisée en solidarité avec le quotidien Özgür Gündem en 2016, ce long-métrage est d’une brûlante actualité.
 
30 ans après, il est aussi emblématique de la situation actuelle : répression sanglante, violations des droits humains, rafles quotidiennes… la population kurde continue de vivre l’enfer en Turquie.
 
Ce film engagé est un grand hommage au courage et à la détermination des journalistes et aux habitants de Diyarbakir pour leur soutien militant.
 
Annick Samouelian
Coordinatrice du Collectif Solidarité Kurdistan 13 (CSK13)

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici